Conseil National de la Jeunesse du Sénégal : Un candidat demande l’annulation du renouvellement


Conseil National de la Jeunesse du Sénégal : Un candidat demande l’annulation du renouvellement
Fara Ndiaye  Président du Conseil Régional de la Jeunesse de Saint-Louis et candidat au poste du Président du Conseil National de la Jeunesse du Sénégal a demandé dans une note qui nous a été transmise l’annulation de la conférence nationale du CNJS. Ceci indique t’il «  pour le non respect de l’article 8 et  9 du règlement intérieur et 14 des statuts et 11 du code électoral du CNJ »
 
En effet selon M Ndiaye, la conférence nationale du CNJS prévue du 29 au 30 Décembre 2016 n’a pas encore fini de réunir toutes les conditions requises pour être déroulée aux dites dates, selon les textes en vigueur du Conseil National de la Jeunesse du Sénégal.               
 
« A la date du 22 décembre 2016, j’avais introduit une demande de recours concernant la participation d'organisations non encore affiliées au CNJS au collège des mouvements, l'élection des délégués de ROJALNU, JCI et RENPES pour siéger au Comité Exécutif National, le non-respect de l'article 9 du Règlement Intérieur et de l'article 12 des Statuts relatifs à Ia tranche d'âge, l'annulation des primaires du collège des mouvements et le report de la conférence nationale prévue du 28 au 30 Décembre 2016 ».
 
Cependant note t’il, la sous-commission chargée de recours a reconnu la participation des dix (10) nouveaux mouvements dont leur affiliation n'est pas encore validée par Ia conférence nationale conformément à l'article 2 du Règlement Intérieur du CNJS, l’invalidation de l’élection au Comité Exécutif national des représentants des trois mouvements que sont : ROJALNU, JCI et RENPES et l’élection du quinzième délégué au Comité Exécutif National entre les représentants de YES/Sénégal et de CEMEA par le collège des mouvements nationaux déjà affiliés. « De nouvelles primaires du collège des mouvements devrait être organisées » révèle t’il.
Dans la décision rendue note la même source, la commission s’est déclarée incompétente concernant le report et il a clairement dit que : « La Sous-Commission des Recours n’est pas habilitée à programmer ou à reporter la date de la conférence nationale ».
« Etant donné qu’elle n’est pas habilitée, la Sous-commission nationale de Planification, de Contrôle et de Supervision devrait se réunir pour prendre les dispositions nécessaires pour organiser de nouvelles primaires du collège des mouvements et se prononcer sur le report » lit on sur la même note.
Au vu de tous ces aspects, Fara Ndiaye de demander l’annulation de la Conférence du Conseil National de la Jeunesse du Sénégal (CNJS), et le respect de l’article 8 du Règlement intérieur du CNJS. « A défaut, nous comptons saisir les juridictions de droit commun » menace t’il.
 
Jeudi 29 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :