Congrès du PS : un seul candidat, Ousmane Tanor Dieng (communiqué)


Congrès du PS : un seul candidat, Ousmane Tanor Dieng (communiqué)
Le comité chargé d'organiser l’élection du secrétaire général du Parti socialiste (PS) a retenu la seule candidature d'Ousmane Tanor Dieng, une décision dont son adversaire Aïssata Tall Sall a pris acte.

L’élection du secrétaire général du Parti socialiste "se poursuivra autour de la candidature d’Ousmane Tanor Dieng", rapporte jeudi la Radio municipale de Dakar (RMD).

La radio a cité un communiqué du Comité national de pilotage et d’évaluation (CNPE) des opérations de renouvellement des instances de cette formation.

Dans le communiqué lu à l’antenne, le CNPE rappelle que le bureau politique du PS avait, lors de sa séance du 21 mai 2014, "enregistré les candidatures et validé le calendrier de l’élection du secrétaire général du Parti socialiste".

Le CNPE fait valoir que les opérations entamées le samedi 24 mai 2014 "pourraient affecter l’unité du parti et la cohésion entre ses militants".

C’est ainsi que Khalifa Ababacar Sall, "en sa qualité de secrétaire national à la vie politique [du parti], s’est impliqué dans la recherche d’une solution", rapporte la RMD.

"Au terme des échanges, le camarade Khalifa Ababacar Sall, président du CNPE des opérations de renouvellement, a décidé de l’arrêt de la compétition électorale, dans l’intérêt supérieur du Parti socialiste", déclare la radio, citant toujours le communiqué émanant du PS.

"Le processus électoral se poursuivra autour de la candidature d’Ousmane Tanor Dieng au poste de secrétaire général du parti", annonce la même source.

Les 6 et 7 juin, Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général sortant, devait faire face à une seule candidature, celle de l’avocate Aissta Tall Sall, l’une des porte-parole du PS.

"Je prends acte de cette décision d’arrêter la compétition électorale pour le poste de secrétaire général du Parti socialiste", a dit Aissata Tall Sall à l’APS, jeudi soir, après la déclaration du CNPE.

"La nouvelle est venue comme ça. Je ne peux pas faire autre chose que prendre acte de la décision, pour l’instant. Le moment opportun, je ferai mes commentaires devant le bureau politique", a-t-elle encore réagi.

Elle a ajouté: "Khalifa Sall, en sa qualité de chargé de la vie politique du parti, a jugé que le processus de vote est arrivé à tel point que la meilleure décision est d'arrêter la compétition. C'est son jugement."

Mardi dernier, lors d'une conférence de presse, la "robe noire" avait dénoncé des "irrégularités, manquements et autres curiosités" qui, selon elle, ont émaillé la préparation du 15e congrès de cette formation politique.

(Avec APS)

Vendredi 30 Mai 2014
Dakaractu




1.Posté par Kahlif le 30/05/2014 02:34
Khalifa Sall lol! Sénégal c'est lui votre espoir? Ça en dit beaucoup sur le caractère du gars. Déjà il n'a pas osé se présenter pour assumer le rôle de leader que certains voulaient lui donner et maintenant il fait un coup d’état à sa concurrente la plus sérieuse au PS après Tanor. Je croyais que le fait d'abandonner Grand Yoff était une erreur mais je me rends compte que c'est vraiment pas l'homme qu'il faut. Mimi Dianala Thiaw, forget 2017.

2.Posté par Barros le 30/05/2014 10:26
Si la majorité des militants du PS sont d'accord pour que OTD reste SG, je n'y vois aucun inconvénient. Maintenant il faut que Tanor accepte de ne pas etre candidat au prochaine élection présidentiel. Comme ça ils pourront organiser des primaires super médiatisées et Tanor resterai juge, cela eviterai de voir le parti divisé en cas de perte d'un candidat à ses primaire. Je pense que cette formule est plus maligne

3.Posté par Zirkov le 30/05/2014 12:06
khalifa na pas l'ettoffe d'un leader, il se cache derriere un pseudo deal kil a passé avec Tanor le dealer, pour un laisser passer en 2017, c peine perdu, bande de lache !!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016