Conflit entre bergers et fermiers au Nigeria : 20 morts

Un policier et 19 civils ont été tués lors d'une attaque menée dimanche par des bergers peuls présumés contre quatre villages de fermiers de l'Etat d'Adamawa, dans le nord-est du Nigeria, a rapporté lundi la police. Un vol de nourriture serait à la base du conflit.


Conflit entre bergers et fermiers au Nigeria : 20 morts
Les médias nigérians font état de 30 morts, dont un policier. Les quatre villages touchés sont Demsare, Wunamokoh, Dikajam et Taboungo, à une vingtaine de kilomètres de Yola, la capitale de l'Adamawa.


Les bergers ont agi en représailles suite à des affrontements entre bergers et fermiers à propos de cultures agricoles, selon un policier. Les assaillants ont volé de la nourriture et ils ont mis le feu aux maisons avant de prendre la fuite.


Boko Haram
Un suspect a été arrêté en lien avec ces attaques et une enquête a été ouverte, a-t-il ajouté.


L'Adamawa est un des trois Etats du nord-est du pays les plus durement touchés par les attaques du groupe islamiste Boko Haram, dont l'insurrection a fait plus de 17'000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009.


Les violences de ce week-end ne sont toutefois pas liées à Boko Haram, a précisé le policier. "Il s'agit purement de violences locales entre fermiers et bergers", a-t-il insisté. Les affrontements entre bergers nomades et fermiers sont très fréquents au Nigeria, surtout au nord et dans le centre.
Mardi 26 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :