Conflit Casamançais : Le Président du Conseil départemental de Bignona rencontre les déplacés de la commune


 Dans le cadre de sa politique sociale de proximité, le président du Conseil départemental de Bignona, Mamina Kamara poursuit sa tournée dans les profondeurs de son département pour s’enquérir de la situation des populations. C’est ainsi que Mamina Kamara s’est rendu, lundi dernier, à Kandiadiou, zone frontalière avec la Gambie, située à 2 km de Kanilaye (village natal du président Yaya Jammeh) pour s’enquérir des conditions de vie des populations déplacées du fait du conflit en Casamance qui sont dans cette zone. Sur place, les populations de Kandiadiou et environnements qui sont coupées du reste du Sénégal du fait de leur position géographique et de l’enclavement dont elles sont victimes, ont posé au président du Conseil département des doléances afin d’encourager leur retour au bercail, à Kandiadiou et environs, mais également améliorer les conditions de vie avec la construction de routes.
Séance tenante, Mamina Kamara a pris l’engagement de venir en aide aux familles déplacées de cette zone de l’arrondissement d’Oulampane (Bignona). Cela, en leur offrant des tôles en zinc pour couvrir leurs maisons et faciliter leur retour. Pour ce qui est des autres doléances qui ne relèvent pas de ses compétences, le président du Conseil départemental de Bignona a promis de les transmettre aux plus hautes autorités de la République afin que des solutions rapides soient vite trouvées. A cette occasion, l’hôte de Kandiadiou a pris part à un gala de lutte qui a été un moment de communion et de retrouvaille des populations avec comme invité la république de Gambie qui a envoyé Bora Coly. Un fait qui vise à raffermir les liens entre deux peuples frères...
 
Jeudi 31 Décembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :