Confidences de Serigne M'backé N'DIAYE : "Macky Sall a hérité d'un pays aux clignotants verts, avec plus de 400 milliards cfa dans les caisses (...) Le Président de la République a été abusé sur le cas Karim Wade (...)"

Il traîne la réputation de dire tout haut ce que d'aucuns pensent ou murmurent tout bas. Ancien Ministre Conseiller Chargé des Affaires sportives, de la Communication et ancien Porte parole de la Présidence de la République, Serigne M'backé N'diaye, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a accepté ce tour d'horizon sur l'actualité politique. Entretien!


Confidences de Serigne M'backé N'DIAYE :  "Macky Sall a hérité d'un pays aux clignotants verts, avec  plus de 400 milliards cfa dans les caisses (...) Le Président de la République a été abusé sur le cas Karim Wade (...)"
Dakaractu : Mr. N'diaye, vous devez être satisfait après le limogeage de Mimi Touré de la Primature. Vous ne vous êtes pas caché en tirant souvent à bout portant sur Mimi, alors qu'elle était encore Premier Ministre. Au fait, quelle est la raison de votre votre différend? 

Serigne M'backé N'diaye : Sur le plan personnel, je n'ai aucun problème avec Madame Mimi Touré. Bien au contraire, j'ai beaucoup d'admiration et de respect pour les femmes en général et particulièrement celles qui comme elle, sont engagées politiquement. Par contre, sur le plan des principes et de la gouvernance Madame le 1er ministre est apparue à mes yeux comme une personne de conflit, nourrie par la sève des luttes et rancunes, de règlement de compte, de vengeance. Elle donnait l'air d'une dame de fer, alors qu'en bon sénégalais, homme de consensus et de paix, j'ai besoin d'une dame douce, pondérée, une véritable mère. J'avais également la conviction que Mimi était foncièrement contre les retrouvailles de la famille libérale, alors que ce combat est pour moi capital.

 Dakaractu : Elle a quitté la Primature et d'aucuns s'attendent à ce qu'elle quitte la "barque Apr". Mais, elle entretient le flou. Son avenir politique est-il aussi radieux qu'elle le prétend?

Serigne M'backé N'diaye : En ce qui concerne son avenir politique, j'attends de voir l'orientation qu'elle lui donnera et à partir de ce moment, j'apprécierai en toute connaissance de cause.

Dakaractu : Quelle lecture faites-vous de la nomination de Mahammed Dionne au poste de Premier Ministre?

Je dois dire que je suis contre le poste de 1er Ministre dans un régime présidentiel tel que le nôtre. En effet, selon notre constitution,  le Président de la République est élu au suffrage universel direct. Il ne rend compte qu'au peuple. Il définit la politique de la nation, nomme à tous les emplois civils et militaires. Pour toutes ces raisons, j'estime qu'il doit directement assumer pleinement et entièrement ses responsabilités devant le peuple, au lieu d'avoir un 1er Ministre qui n'est qu'un fusible. Mais puisque la situation est ce qu'elle est, je réponds à votre question pour dire que la seule chose que j'attends du 1er Ministre Mahammed Dionne est qu'il aide le Président de la République à pacifier l'espace politique et social. Sans la paix, la sérénité et la concorde, il n'y aura jamais de pays émergent.

 Dakaractu : Mr. N'diaye, vous conviendrez avec nous que le successeur de Mimi a du pain sur la planche compte tenu de la situation économique du pays assez difficile. Selon vous, quels sont les vrais défis qui l'attendent?

Le régime actuel a hérité d'un pays où tous les clignotants étaient au vert, avec de nombreux et importants chantiers en cours d'exécution, des engagements fermes de la part de nos partenaires au développement, plus de quatre cent milliards (400.000.000.000 F Cfa) dans les caisses de l'Etat, un réseau routier performant et un renouvellement du parc automobile entraînant une fluidité de la circulation à Dakar et dans sa banlieue. Les coupures d'Eau et d’électricité avaient disparu. Qu'est-ce nous constatons aujourd'hui ? Un pays économiquement à genoux, un paysannat affamé, une jeunesse inquiète pour son avenir, l'eau et l'électricité deviennent des denrées rares. Voilà donc les défis qui attendent le gouvernement et je souhaite très sincèrement qu'il trouve des solutions à ces problèmes. Comme j'ai l'habitude de dire, je souhaite que tout candidat à la prochaine élection présidentielle dise : "Macky a bien travaillé, mais je peux faire mieux" et non "Macky a mal travaillé, moi je peux bien travailler".  C'est important pour moi, car je souhaite avoir un candidat unique du camp libéral en 2017 ou à défaut, un accord de désistement et de soutien entre les candidats libéraux.

Dakaractu: Que pensez vous du nouvel attelage gouvernemental, je veux dire des hommes et femmes qui le composent?

Je souhaite beaucoup de succès à l'actuel gouvernement dans l’intérêt exclusif de notre pays, d'autant plus que je compte parmi eux de nombreux amis dont je ne doute pas de la compétence et du sérieux.

Dakaractu : Comme il l'avait du reste promis, Macky a sanctionné quelques responsables de son parti, particulièrement des ministres. Agiriez-vous de la sorte si vous étiez à sa place?

J'aurais fait exactement la même chose que le Président Macky Sall. Un gouvernement est par essence politique. Un gouvernement a besoin de soutien et d'adhésion populaire. Et en démocratie ce sont les plus légitimes qui doivent diriger. Personne ne les avait obligés à diriger des listes. Un général qui perd une guerre rentre dans les rangs.

 
Dakaractu : Mais, aussi bizarre que cela puisse paraître, le chef de l'Etat a fait un revirement spectaculaire en recyclant certains qu'il avait virés, par exemple l'ex Sg du gouvernement Seydou Guèye. Lequel, pourrait atterrir au poste de Dircab adjoint du Président de la République. Dans la foulée, Macky a reçu d'autres ministres limogés tels Mor N'gom, Anta Sarr etc... Selon vous qu'est ce qui l'explique? 

Serigne M'backé N'diaye : Vous savez, un président ne peut pas jeter dans la rue des compagnons dont le seul tort est d'avoir perdu des élections. Il faudrait les mettre quelque part, les soutenir, les assister pour préparer les batailles futures.

Dakaractu : Dans un tout autre registre, qu'est-ce qui sous-tend ce subit silence de l'ancien Président de la République, Me Wade dont vous êtes proche parmi les plus proches?

Serigne M'backé N'diaye : Le Président Wade est un homme sage, réfléchi, qui sait prendre les bonnes décisions. Soyez donc patients.

  
Dakaractu : Mr N'diaye que répondez-vous à cette rumeur persistante qui bruit, selon laquelle, vous fréquenteriez le couple Présidentiel actuel? Il nous revient même que vous êtes souvent reçu par Marieme Faye Sall...

Serigne M'backé N'diaye : J'ai beaucoup de respect pour le couple présidentiel, d'abord à cause de ce qu'il incarne, mais aussi de ce que nous avons partagé dans le passé, c'est-à-dire un même parti, un même combat. Nous partageons également une même famille politique, un même père qui se nomme Abdoulaye Wade. Je considère donc que notre différend actuel n'est que conjoncturel. Pour répondre à votre question, j'aurais bien aimé fréquenter ce couple, mais ce n'est pas le cas. Cette fréquentation nous aurait permis de régler beaucoup de conflits qui ne sont qu'artificiels.

 
Dakaractu : Pour en revenir à l'ancien Président Wade, il a récemment fait une sortie pour dire qu'il n'y aura pas de procès Karim Wade. Une déclaration qui a surpris plus d'un. Étant proche de lui, sur quoi s'est-il basé pour avancer cela?

Serigne M'backé N'diaye : Abdoulaye Wade est un éminent juriste qui ne parle jamais à la légère. En ce qui me concerne et tenant compte des informations crédibles, je sais que plusieurs recours sont sur la table de la Cour Suprême et qu'il faudrait les vider. Il est également établi que l'accusation contre Karim Wade s'écroule comme château de cartes. Exemple : la France et le Luxembourg qui l'ont blanchi, Dubai Port Word etc... Enfin j'estime que la traque des biens mal acquis n'est pas un programme de gouvernement et ceux qui ont poussé Macky Sall dans cette voie, ne cherchaient qu'à l'affaiblir pour le battre en 2017.

 Dakaractu : Que vous inspire le procès de Wade fils prévu finalement  pour le 31 Juillet prochain?

Si procès il y aura, cela permettrait aux Sénégalais de savoir que Macky Sall a été abusé. Rappelez-vous : un avocat de l’État avait dit dans toute la presse qu'ils ont découvert des milliards planqués en France et qu'il suffit que le Sénégal leur donne un mandat pour qu'il engage la procédure de rapatriement. Un membre du gouvernement déclarait à son tour que : deux mille milliards de Francs Cfa appartenant à Karim Wade ont été découverts en France. Cette même France vient de leur infliger un véritable camouflet. Il est dit que le procès de Hisséne Habré sera retransmis en direct par les médias. Il faudrait également que celui de Karim Wade le soit. Les Sénégalais sont beaucoup plus intéressés par le dossier de Karim que celui de Habré.

Dakaractu : Plusieurs personnalités sont citées à comparaître, notamment Me Wade, l'ancien Président du Sénat Pape Diop, votre "amie" Mimi Toure, entre autres. Ce sera, à n'en point douter, un long feuilleton judiciaire eu égard au fait qu' hormis les personnalités citées, pas moins de 77 témoins sont tenus de comparaître. N'est-ce pas inédit sous nos cieux?

Serigne M'backé N'diaye: Inédit oui, parce que l'accusation est grossière, les preuves légères, le prévenu d'une forte personnalité et le dossier très politique.

Dakaractu : Toute dernière question, comment meublez-vous vos journées, sachant que vous n'êtes plus aux affaires, je veux dire au pouvoir? Au fait, d'où tirez-vous vos revenus?

Je ne suis pas un chômeur. Je suis consultant et dirige un Cabinet de Communication et Conseils dénommé LE STRATÈGE. En plus j'ai des fils, filles  et neveux, absolument magnifiques toujours à ma disposition, prêts à satisfaire mes moindres besoins, sans parler de mes épouses et amis, que je remercie du fond du cœur.
Vendredi 11 Juillet 2014
Dakaractu




1.Posté par araw le 11/07/2014 11:01
Tu reprends services. bande de Manupilateur

2.Posté par ba le 11/07/2014 12:02
il veut certainement retrouver macky

www.lefoutanke.com

3.Posté par eva le 11/07/2014 14:55
retrouver le macky.non ya pas plus fidele que lui, aida mbodj, diagne fada, peut etre, peut etre un baldé ou aliou sow

4.Posté par sow mbaye le 11/07/2014 16:19
Macky President,Macky juge,Macky Ministre de l'enseignement Superieure Macky surtout les affaires c'est trop.

5.Posté par gueye le 18/07/2014 09:20
il parle de quel sénégal ce gars là vraiment sans vergogne et menteur



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016