Condamné à 2 ans dont 3 mois ferme pour vol : Pape Traoré prend 3 mois de plus pour outrage à l’agent judiciaire de l’Etat


Condamné à 2 ans dont 3 mois ferme pour vol : Pape Traoré prend 3 mois de plus pour outrage à l’agent judiciaire de l’Etat
Pape Traoré est une personne vraiment singulière. Attrait à la barre du tribunal de flagrants délits pour vol de pièces détachées dans un camp militaire, il a eu l’audace d’indexer l’agent judiciaire de l’état (AJE), le désignant comme coupable du verdict qui lui a été infligé. Il prendra trois autre mois ferme en sus du verdict déjà prononcé.
 En, effet le tribunal avait déjà condamné le présumé voleur à deux ans de prison dont trois  mois ferme. En effet Pape Traoré plombier de son état avait été accusé du délit de vol  de pièces détachées dans  le camp Abdou Diassé.
Il avait cependant nié les faits qui lui étaient reprochés, affirmant qu'il avait un besoin pressant et pour le satisfaire il a sauté le mur.
« Je me suis rangé derrière les voitures pour faire mes besoins;  par la suite je suis allé chercher de l'éponge pour me nettoyer. Je ne suis pas un voleur », a déclaré Pape Traoré.
La partie civile représentée par l'AJE a « qualifie Pape Traoré de téméraire »  et de voleur « qui n'a aucun respect pour sa conscience. »
Le parquetier Adama Ndiaye qui dit être convaincu de la culpabilité de l'inculpé a requis la peine de 2 ans ferme et sera suivi par le tribunal dans cette sentence.
Une peine que le prévenu n'a pas digéré, puisqu'en rejoignant le box des prévenus, il lancera à l’AJE : « c'est par ta faute que j’ai été condamné tout ce que tu as dit ne sont que des mensonges! »
Une autre séance s’ouvrira après les propos du prévenu, qui sera poursuivi cette fois pour outrage à agent dans l'exercice de ses fonctions. Conscient de sa bêtise, Pape Traoré a bien tenté de tendre la main à l’AJE Babacar Bâ pour présenter ses excuses,  tombées celles-ci, dans l'oreille d'un sourd. 
« L'état est représenté et non assisté, que la loi s'applique », lui répliquera l’AJE.
Le tribunal l’a donc déclaré de nouveau coupable, cette fois d'outrage à agent dans l'exercice de ses fonctions et l’a condamné à 3 mois ferme... 
Lundi 4 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :