Communiqué du Rassemblement des Jeunes du Mali


Communiqué du Rassemblement des Jeunes du Mali
Le Rassemblement des Jeunes du Mali (RJM), dument mandaté par les jeunes maliens, se trouvant à l’intérieur, tout comme de l’extérieur du Mali informe l’opinion nationale et internationale que RJM a déposé une plainte auprès de la Cour pénale internationale (CPI), des Justices Française et Belge contre la direction politique, le commandement militaire et le secrétariat à la communication du Mnla.
Des demandes de poursuites pour « crimes de génocide », « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité » ont été déposées auprès de la CPI, des Justices Française et Belge ce lundi 25 fevrier 2013 contre Bilal Ag Acherif, Mohamed Ag Najim, Mossa Ag Attaher, Moussa Ag Assarid et les autres représentants du Mnla, en tant que premiers responsables du Mnla.
Les responsables du Mnla précités ainsi que leurs complices sont visés par cette plainte et sont poursuivi pour « crime de génocide » (article 6 du statut de Rome),« crimes contre l’humanité » (article 7 du statut de Rome), « crimes de guerre » (article 8 du statut de Rome) à l’encontre des populations civiles des régions de Gao, Tombouctou et Kidal, ainsi que les militaires exécutés à Aguelhok et ailleurs. Le Rassemblement des Jeunes du Mali compte introduire dans les jours à venir d’autres requêtes contre les complices du Mnla que sont le Mouvement Unité et Jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), Al Qaida au Maghreb Islamique et Ançar Dine.
De plus, le Rassemblement des Jeunes du Mali prévient les autorités françaises que si elles continuent de protéger le Mnla, RJM sera dans l’obligation d’attaquer les premiers responsables français en Justice pour « complicité » des crimes précités."

Ousmane Moussa Sow
SG RJM




Mardi 26 Février 2013
Notez


Dans la même rubrique :
SALL CRASH !

SALL CRASH ! - 24/04/2014