Communiqué du Comité Directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS)


Communiqué du Comité Directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS)
Le Comité Directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) présidé par le frère Oumar SARR, coordonnateur général, s’est réuni le jeudi 08 27 juillet 2013 à la Permanence Nationale du Parti (Oumar Lamine BADJI), sise la VDN, à l’effet d’examiner l’ordre du jour suivant : 
- Vie du Parti ;
- Situation nationale ;
Sur le premier point de l’ordre du jour, le frère El Hadji Amadou SALL a fait au comité directeur une communication sur l’appel lancé par le secrétaire général national du parti, Me Abdoulaye WADE, pour la reconstruction de la grande famille libérale.
Le comité directeur a salué cet appel de Me Abdoulaye WADE, patron de l’International Libéral, et rappelle l’urgence d’ouvrir de nouvelles perspectives au peuple sénégalais prisonnier de l’incurie et de l’incompétence de l’alliance Bokk Yakkar qui, en si peu de temps a :
installé le pays dans la terreur de la pensée unique, 
organisé la paupérisation à grande vitesse de toutes les couches de notre population, 
fait fuir les investisseurs à qui on veut coûte-que-coûte « extirper » des sommes indues pour financer le budget de l’état,
réussi à décourager les sénégalais.
Le peuple sénégalais peut trouver une nouvelle espérance dans une grande alliance libérale gouvernementale, dirigée par un PDS fort, uni et réconcilié avec lui-même, capable de mobiliser et conduire les libéraux, tous les libéraux, et qui fera la preuve de son aptitude à continuer et approfondir l’œuvre déjà entamée par le Président WADE et saluée dans le monde entier comme un modèle présentant tous les atouts pour mener vers l’émergence.
Le comité directeur a ensuite entendu successivement les communications de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) de la Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL) du Mouvement National des femmes et de la Fédération Nationale des Arabisants.
L’UJTL en rapport avec le Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL) va dérouler un plan d’action national qui sera exécuté dans tous les départements du pays. A Dakar, une marche du MEEL est prévue le 31 juillet 2013. L’UJTL exige de Macky SALL la libération, sans condition de Bara GAYE. 
La Fédération nationale des cadres a rendu compte de ses différentes rencontres et de son soutien au frère Abdou Aziz DIOP, prisonnier politique détenu arbitrairement par le Président Macky SALL. La fédération s’est remobilisée pour jouer son rôle de fer de lance, en rapport avec les autres structures du parti. 
Le Mouvement national des femmes a entamé, avec les autres partis et organisations membres de l’Initiative pour un Rassemblement Patriotique (IRP) une tournée d’information et de mobilisation et d’organisation. Dans ce cadre des rencontres ont déjà été faites avec certaines autorités traditionnelles et familles religieuses. 
Le comité directeur a vivement félicité la fédération nationale des arabisants pour le succès qu’a enregistré la journée de récital de Coran organisée à la permanence nationale. 
Le comité directeur a positivement apprécié les arrêts de la Cour de Justice de la CEDEAO rendu successivement le 22 février et le 19 juillet 2013 et demande au gouvernement de cesser son entêtement puéril, aveuglé par le désir irrationnel, mais vain, du Président Macky SALL de démanteler le PDS, d’assouvir une revanche injustifiée et de régler des comptes personnels avec les responsables de notre parti. A la suite de la Cour de Justice de la CEDEAO, le PDS rappelle à Macky SALL que Karim WADE et les autres anciens ministres sont justiciables de la Haute Cour de Justice et non de la CREI qu’il a finalement transformée en un simple instrument politique.
C’est le moment de travailler pour le pays et de respecter la signature internationale du Sénégal au lieu de faire fuir les investisseurs et les capitaux.
Le comité directeur constate pour le regretter que notre pays vogue au rythme des scandales de toutes sortes, le président Macky SALL étant manifestement débordé, ne sachant pas vraiment où aller et manœuvrant dans l’incohérence et l’incompétence.
Le comité directeur dénonce la légèreté de la gestion émotionnelle des affaires publiques qui ne participe pas de la sécurité des sénégalais dans un contexte géostratégique où les services de sécurité, notamment les services de police, ont un rôle important à jouer pour rassurer le pays et les citoyens.
 
Fait à Dakar le 27 juillet 2013
Lundi 29 Juillet 2013




1.Posté par ndiayabi le 29/07/2013 07:23
LE COMMUNIQUE DU PDS DOIT DEMANDER A SES VOLEURS DE RENDRE L ARGENT DU PEUPLE.

2.Posté par papasy le 29/07/2013 08:27
Une bande de voleurs et de PD ne saurait choisir la lame de sa guillotine . Un syndicat de voleurs qui veut se mer en prisonniers politiques: vos complaintes de vieilles filles n' intéressent aucunement les sénégalais . La preuve : 0 commentaire à part le mien. Fermez vos G....

3.Posté par mimi le 29/07/2013 09:17
du n'importe quoi,cette déclaration n'a aucun rapport avec les préoccupations du peuple,arreter de nous pomper de vos discours mensongères!!!!!!!!!!!!

4.Posté par 2pac le 29/07/2013 12:53
Vraiment lamentable, vos remède n'existe pas sur terre, car vous avez des problèmes de cœurs. Je pense vos parents auront honte quand vous leurs direz votre métier. Quel bassesse être recruter pour infester les forums et insulter sur tous ce qui bouge. Vraiment vos parents ont regretté de vous mettre au monde. chipriri way !!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016