Communiqué de presse de la Direction de la Société Aviation Handling Services dite A. H. S.


Communiqué de presse de la Direction de la Société Aviation Handling Services dite A. H. S.
COMMUNIQUÉ
 
Depuis quelques temps, il a été noté, dans les supports de presse et autres supports moins conventionnels, diverses contributions sur l’Administration provisoire de la Société Aviation Handling Services dite A. H. S.
 
Ces contributions ont bien évidemment pour leurs auteurs, comme objectif manifeste, de discréditer l’Administration provisoire et par voie de conséquence sa mission.
 
Pour des raisons évidentes de respect des dispositions légales et déontologiques applicables, s’agissant d’une affaire actuellement en instruction, il ne sera pas question ici d’aborder des éléments de fond mais juste d’apporter quelques précisions et d’annoncer un certain nombre de mesures.
 
I – Le Contexte
 
La Société ADDVALUE FINANCE SA a été désignée administrateur provisoire de la Société AHS par la Commission d’Instruction de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite dite CREI le 03 Juin 2013.
 
Depuis cette date, la mission se déroule dans des conditions parfaitement normales à la grande satisfaction des organes qui ont désigné ADDVALUE FINANCE SA.
 
Malgré les bonnes conditions d’exécution de la mission, des contributions violentes à l’encontre de la Société ADDVALUE FINANCE ont été notées dans divers organes de presse.
 
Ces contributions concluent au mieux au pillage et au pire à l’accaparement des ressources de la Société AHS par l’Administration provisoire.
 
Rien n’est moins vrai que ces affirmations.
 
Ces conclusions partagées par les différentes publications sont à la fois fausses et attentatoires à la probité et au professionnalisme de ADDVALUE FINANCE SA.
 
Bien évidemment, elles sont dénuées de tout fondement.
 
Cette attaque marquée par la volonté nette de nuire vise par ailleurs un contentieux impliquant Monsieur Abdoulaye SYLLA.
 
Or, nous tenons à rappeler que Monsieur Abdoulaye SYLLA qui est un opérateur économique averti, sérieux n’en reste soumis au contentieux ordinaire des affaires en tant que demandeur ou défendeur.
 
En vérité, en fait de contentieux, Monsieur SYLLA n’a aujourd’hui qu’un litige, au demeurant commercial, n’ayant aucune dignité à lui enlever les qualités requises pour l’exercice de sa mission d’administrateur.
 
II – Les acquis de la mission
 
Tout en veillant à la réserve nécessaire s’agissant d’une procédure en cours d’instruction, il est tout de même édifiant de préciser un certain nombre de points.
 
D’abord, il n’est pas discutable que lors de la mission d’Administration provisoire, les comptes sont bien gérés tout comme l’activité.
 
Ainsi, la trésorerie est parfaitement maîtrisée de sorte que la Société AHS fait face à ses charges dans des conditions correctes et dégage même des excédents.
 
Dans la même rigueur, il est ensuite édifiant de relever que l’Administrateur provisoire n’a à ce jour perçu le moindre franc à titre d’honoraires au nom du principe du paiement après service rendu malgré les frais importants déjà engagés.
 
Ainsi,
 
  • considérant les attaques virulentes et injustifiées auxquelles elle fait l’objet,
 
  • considérant la haute idée qu’elle a de sa mission,
 
  • considérant l’attachement à la qualité du travail déjà accompli qui requiert préservation,
 
 
  • considérant la nécessaire sérénité à l’œuvre de justice à laquelle elle contribue par sa mission d’administration provisoire,
 
 
La Société ADDVALUE FINANCE SA entend continuer sa mission avec sérieux, professionnalisme et détermination.

La Direction
 
Mercredi 21 Août 2013
Dakaractu




1.Posté par ARNOLD le 21/08/2013 15:18
Chimm! maa rousse! Et ceux qui disaient que la boite étaient en quasi banqueroute? Fenn Rekk

2.Posté par ARNOLD le 21/08/2013 16:32
Je crois que le clan Karim est tombé dans son propre piège! Je m'explique: pourquoi trouve t-on l'opportunité d'attaquer l'administration provisoire de sociétés dont on dit qu'elles ne nous appartiennent pas? Si on trouve quelque chose à redire sur la gestion d'une société que l'on dit privée, c'est que l'on a quelque chose à voir la dedans! wala book?

3.Posté par Mamadou le 21/08/2013 18:15
attendons la version de CREI ne précipitons pas les choses,et de quoi qu'il en soit karim wade à voler,et j'ai toujours dis que pour bien pouvoir arrêter karim wade il faut violer la loi,car d'abord c'est le fils de wade et ils ont profiter de verrouiller les preuves.

4.Posté par kalz le 21/08/2013 20:59
Et quand je pense que le no, de l'administrateur provisoire a été trainé dans la boue juste pour tenter de le discrediter aux yeux des sénégalais , c'est aberrant ! nos encouragement à abdoulaye sylla et à son équipe !!!

5.Posté par milkezo le 21/08/2013 21:04
sénégal dafa doywar ! ces détracteurs de l'administrateur provisoire ay vrais de nafecc laniou ! kand un gars fait du bon boulot il faut avoir l'amabilité de le reconnaitre ,ça n'a rien à voir avec l'adversité . sokhor ngén trop !!!

6.Posté par dior le 21/08/2013 21:10
la société add value a bien raison de faire ces éclaircissements parceque dernièrement le sieur SYLLA était attaqué de tout bord ! xana ak article bi nak dinagn ko bayi touti ! bonne continuation mr SYLLA

7.Posté par dior le 21/08/2013 21:14
AH bon ???????? où sont ceux qui critiquaient ce sylla qu'ils réagissent bok on dirait qu'ils ont perdu leur langue !!!

8.Posté par weuz le 22/08/2013 10:07
sénégal daal douniou changé koi a chak fois kil ya kelkun ki travaille pour le bien de son pays rék niou koy sandi khéér bayiléne nitt ki mou ligueye way mane dé a mr sylla je lui conseye de contihué komsa boul faalé kéneu ligueye rék



Dans la même rubrique :