Communiqué de presse conjoint signé par Amnesty International Sénégal, la Raddho et la Ligue Sénégalaise des Droits Humains au sujet de la mutinerie qui se déroule depuis ce matin à la MAC de Rebeuss


La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) et Amnesty International Sénégal sont vivement préoccupées par la mutinerie des détenus de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss depuis ce matin et la répression policière qui a entrainé selon les informations disponibles la mort d’une personne et de nombreux blessés parmi les détenus. La LSDH, la RADDHO et Amnesty International Sénégal exhortent l’Etat du Sénégal à prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux mauvaises conditions de détention et aux longues détentions préventives qui constituent la principale revendication des détenus. Elles appellent en outre l’Etat à diligenter la construction annoncée d’une nouvelle prison à Sébikhotane et de fermer définitivement la MAC de Rebeuss qui ne répond pas aux normes et standards internationaux en matière de détention. Nos organisations rappellent que l’usage de la force, dans les cas où on ne peut s’empêcher d’y recourir, doit être nécessaire, proportionnée et légale. Elles exigent l’ouverture d’une enquête indépendante pour faire la lumière sur la mutinerie intervenue ce matin à la MAC de Rebeuss, notamment les circonstances ayant conduit à la blessure et au décès de personnes dans cette prison.


Ont signé : - Assane Dioma NDIAYE : 77 638 79 13 - Aboubacry MBODJI : 77 740 86 83 - Seydi GASSAMA : 77 636 89 59
Mardi 20 Septembre 2016
Dakar actu




1.Posté par BA le 21/09/2016 12:39
Messieurs les droits de lhommiste que proposez pour une meilleure condition de détention .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :