Communiqué de presse- Abdoulaye Wade « réintègre » le Barnos, Macky Sall toujours en tête


Communiqué de presse- Abdoulaye Wade « réintègre » le Barnos, Macky Sall toujours en tête
Pour le mois de juillet 2013, le Baromètre de notoriété au Sénégal (Barnos) a enregistré un total de 281 personnes et institutions qui ont fait la une des quotidiens sénégalais. Les politiciens et les sportifs, en l'occurrence la lutte, continuent d'être les disciplines les plus représentées. Avec un taux de 7,8%, le président Macky Sall arrive en tête du classement. Il gagne un peu plus d’un point par rapport au mois de juin (6,7%). Ses voyages au Burkina Faso, au Congo et au Maroc, mais aussi des décisions concernant les affaires courantes du pays - notamment l’affaire de la drogue qui secoue la police nationale – y sont pour quelque chose. 
 
Le Barnos de juillet 2013 enregistre aussi la présence au top 10 de l'ex-président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, qui occupe la septième place avec une notoriété de 2,1%. Ce “retour” d'Abdoulaye Wade constitue un événement majeur, car l'ancien président a été absent du top 10 du Barnos pendant longtemps. Sa présence en juillet coïncide par ailleurs avec l’annonce de sa prochaine venue au Sénégal, ce qui montre l’intérêt de la presse pour lui et pour ce qu’il peut apporter à sa formation politique, le Parti démocratique sénégalais. 
 
En même temps, disparaissent du classement Karim Wade, dont la présence y a été effective pendant neuf mois, et Idrissa Seck, dont la présence était notable ces quatre derniers mois. 
Deux nouvelles personnalités intègrent le Barnos. Hissène Habré (deuxième, avec un taux de notoriété de 4,3%) et Cheikhna Keïta (cinquième, 2,1%). Ils partagent le fait que les dossiers qui les impliquent, très complexes, sont encore pendants devant la justice. En ce qui concerne Hissène Habré, son arrestation a été une surprise pour certains, tandis que d’autres l'interprètent comme la suite logique d’une procédure qui n’a que trop duré. Quant au commissaire Cheikhna Keita, qui a mis en cause des dirigeants de la police supposés impliqués dans une affaire de trafic de drogue, il bénéficie d’une cinquième place dans le classement général du Barnos. Du reste, l'actualité a été largement marquée, en juillet, par l'affaire de la drogue qui a secoué la police sénégalaise. Ce n'est ainsi pas hasard si Pathé Seck, ministre de l'Intérieur, est, en juillet, le ministre le plus “notoire” du gouvernement. 
 
En outre, le mois de juillet a été fortement marqué – mais ce n'est pas vraiment une nouveauté - par le sport, avec la présence de cinq lutteurs et d'un promoteur de lutte qui, tous, figurent dans le top 10. Modou Lô (troisième), Balla Gaye 2 (quatrième), Eummeu Sène (sixième), Gris Bordeaux (huitième), Tyson (dixième), ainsi que l'organisteur de combats Aziz Ndiaye (neuvième), sont les acteurs de la lutte qui figurent dans le classement général du Barnos. 
 
Le Baromètre de notoriété au Sénégal (Barnos) est publié chaque mois par le cabinet Afrique Communication, en partenariat avec l'hebdomadaire Nouvel Horizon et le quotidien Enquête. Afrique Communication est une agence de communication basée à Dakar, au Sénégal. Elle est spécialisée dans la réalisation d’études et de sondages (baromètres, panels de consommateurs, enquêtes de satisfaction) et mène des formations sur les stratégies de communication, le référencement internet et les médias sociaux. 
 
Afrique Communication
Mardi 13 Août 2013
Dakar actu




1.Posté par Moustaphadiallo99 le 13/08/2013 09:14
Que du vent Barnos c de une form de types ki veulement simposer pour rafler des contrats de pub et de comm ... Des commentaires des textes pas si credibl tout sà´

2.Posté par borome gualem gui le 13/08/2013 12:42
idypresident,je vous conseille d aller a nimjatt ziara mame cheikhna cheikh saadbou khertou avant 2017,allahou Akbar.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016