Communique de Bes Du Ñakk de Serigne Mansour Sy Djamil suite à la déclaration du Ministre de l'interieur Abdoulaye Daouda Diallo


Communique de Bes Du Ñakk de Serigne Mansour Sy Djamil suite à la déclaration du Ministre de l'interieur Abdoulaye Daouda Diallo
                                                                                      COMMUNIQUE DE PRESSE
 
                 
               Dakar, le 19 novembre 2013
 
Le Directoire National de BES DU ÑAKK a tenu le mardi 19 novembre 2013 sa réunion hebdomadaire à son siège, pour se pencher sur la situation politique nationale du pays.
 
Après les Communes d’arrondissement de Point E-Fann-Amitié et celle des Parcelles Assainies, le Directoire National se félicite de la réussite éclatante du « Forum citoyen sur le développement économique, social et environnemental de la commune d’arrondissement de Gueule Tapée/Fass/Colobane », organisé par la section de ladite Commune d’Arrondissement. Ces Fora citoyens sont une innovation sur le champ politique, instituée par Bes Du Ñakk, où le maire concerné, les partis politiques et personnalités de la commune hôtesse, sont invités, pour offrir l’occasion aux citoyens de donner leur point de vue sur la gouvernance locale et sur leurs préoccupations quotidiennes, en matière d’infrastructures, de santé, de culture, d’assainissement, d’environnement, de sécurité des personnes et des biens, d’éducation, de politique de création d’emplois, de jeunesse, de politique de sport, entre autres. Un tel forum constitue une plateforme de dialogue citoyen direct entre experts, hommes politiques et populations, et donne l’opportunité aux sénégalais  de se prononcer également sur le profil et les qualités intrinsèques que devraient avoir leurs conseillers municipaux ou ruraux et leurs maires ou présidents de conseil rural, qualités sans lesquelles, il serait difficile d’attirer efficacement les financements nécessaires pour le développement de ces localités. La restitution de ces fora sous forme de rapport servira de canevas à  ceux qui prendront demain les destinées de la commune, d’avoir un précieux instrument de gouvernance.
 
C’est dans le cadre de ce forum de Gueule Tapée/Fass/Colobane, que la question de la sécurité locale et nationale, et celle de la récente création par le Président de la République de l’Agence de Sécurité de Proximité (ASP) ont été abordées. La position de Bes Du Ñakk a été portée à l’attention de la presse présente à cet effet, par le Président Mansour Sy Djamil, laquelle position consiste à fustiger la création d’une milice parallèle aux forces de l’ordre républicaines, qui ont sous d’autres cieux abouti à l’éclosion de forces partisanes incontrôlées. Il est en effet inconcevable dans une démocratie qui se respecte, que des jeunes soient trillés au volet, formés en un temps déraisonnable d’un mois seulement et armés demain peut être comme des forces de l’ordre, deviendraient garants de la sécurité de nos biens et de nos personnes, sans être passés par la rigueur militaire et surtout sans avoir à rendre compte à une quelconque hiérarchie militaire ! Cela est très dangereux pour la stabilité de notre pays !
 
Bes Du Ñakk considère que la résolution de la question de l’emploi massif des jeunes passe par la valorisation des potentialités sur toute l’étendue du pays et surtout dans les secteurs autres que la sécurité publique qui est un domaine extrêmement sensible de souveraineté nationale.
 
Le Directoire félicite son Président de cette mise au point qui ne souffre d’aucune ambigüité. Tout en réaffirmant son ancrage dans Benno Bokk Yaakaar dont il est membre fondateur, Bes Du Ñakk reste fidèle à sa ligne de conduite dont elle ne dérogera pas, à savoir, qu’il exprimera chaque fois que de besoin son point de vue sur les questions nationales qui préoccupent les Sénégalais, même quand il n’est pas consulté.
 
Evaluant la mission effectuée par le Coordonnateur National du 28 octobre au 3 novembre dans le Département de Dagana, le Directoire félicite les sections de Richard Toll, Ndombo Sandjiry et Mbane, pour l’excellent travail accompli dans l’installation des cellules de base et la massification du mouvement, et les exhorte à consolider les acquis, pour gagner ces collectivités. La tournée a permis également de constater les énormes dégâts causés dans la communauté rurale de Mbane par 3 feux de brousse successifs venant du Djolof, à cause de la léthargie imposée par les autorités à cette communauté rurale, qui n’a même pas pu exécuter les pare-feux, pour protéger les éleveurs. Bes Du Ñakk se solidarise avec les éleveurs de cette zone du Ferlo et demande à l’Etat de prévoir la mise en place d’une aide en aliments de bétail, pour palier à une disparition très prochaine du tapis herbacé.
 
Le Directoire félicite également son Président Mansour Sy Djamil, pour le travail colossal accompli lors de sa tournée européenne en France, en Espagne et en Suisse, suivie d’une adhésion massive des Sénégalais de la Diaspora et la mise en place de cellules Bes Du Ñakk. Le Directoire se réjouit également de la participation de son Président, à l’Assemblée Générale de la Conférence Mondiale des Religion pour la Paix qui se tient présentement à Viennes, depuis le 17 novembre 2013, en sa qualité de Co-président de cette organisation.
 
Le Directoire National
Mercredi 20 Novembre 2013
Dakaractu




1.Posté par BOUNKHATAB le 20/11/2013 14:02
QUE MANSOUR SY DJAMIL, DANS L'EUPHORIE D'UNE REUNION COMPARE LA NOUVELLE AGENCE DE SECURITE A UNE MILICE, PEUT SE COMPRENDRE, CAR LES LEADERS POLITIQUES SONT DE GRANDS ENFANTS QUI AIMENT SE FAIRE PEUR. MAIS QUE TOUT UN PARTI FASSE UN COMMUNIQUE DE PRESSE POUR PERSISTER DANS LES MEMES DERIVES, C'EST TOUT A FAIT INQUIETANT.IL FAUT QUE LE GOUVERNEMENENT COMMUNIQUE BIEN SUR CE DOSSIER AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD. A FORCE DE DIABOLISER CE NOUVEAU SERVICE DE SECURITE, A LA LONGUE DES VOYOUS OU DES PARTISANS POURRAIENT INFILTRER CETTE AGENCE POUR EN FAIRE UN MONSTRE.

2.Posté par Deugg Gui le 20/11/2013 16:07
La Dérive Avec un grand D, c'est que le président Macky dans la délectation de son pouvoir prenne l'initiative de créer cette Agence à côté des institutions républicaines que sont la police, la gendarmerie et l'armée sans qu'aucune élite intellectuelle ne réagisse.

Même Wade avait versé ses "calots bleus" dans ces institutions : c'était peu orthodoxe et ça avait été dénoncé. L'autre prédisait que Macky Va Nous faire du Wade sans Wade mais il est parti pour Nous faire pire.

3.Posté par fatima le 20/11/2013 16:08
vous avez raison Serigne

4.Posté par enfant du sénégal le 20/11/2013 16:31
Ce qui est surprenant ce n'est pas d'entendre Monsieur Mansour Sy Djiamil se prononcer sur cette question. Ce qui nous inquiète c'est de constater que tout ce qui se disent républicains et défenseur de l'orthodoxie républicaine continuent de garder le silence sur ce grand danger. Intéroger les expert en sécurité ils diront tous que la création de cette agence ne se justifie pas. Avec ses ressources la police serait renforcée au plan matériel et humain et donnera plus de résultats

5.Posté par ajeb le 20/11/2013 18:33
le directeur general de l'ajeb decide de transformer l'agence en une permanance de l'apr ou il demande aux agents de refuser une quelconque fusion des structures de l'emploi

6.Posté par assane le 21/11/2013 04:01
tout sénégalais soucieux de la démocratie et de la stabilité de ce pays doit se mobiliser contre cette installation de la terreur qui avance lentement mais sûrement. Demain, il sera trop tard. Certains actes posés par le régime de Maky Sall me font croire qu'il est déjà convaincu de ne pouvoir tenir ses promesses et se prépare à affronter d'inévitables soulèvements populaires et je suis sûr que beaucoup de gens qui aujourd'hui approuvent la mise sur pied de cette agence pourraient le regretter demain.

7.Posté par Mouhamed le 21/11/2013 08:42
Djiamil a dit tout haut ce que tous les visionnaires savaient par rapport à cette hérésie.
Pourquoi ne pas renforcer la police et la gendarmerie?
Juste pour pouvoir recruter les jeunes de l'APR!!!
On est loin de la rupture tant vantée par Macky et ses valets.

8.Posté par Samba Alassane Thiam le 21/11/2013 16:29
Twitter
M. Mansour Sy Djamil persiste manifestement dans son ignorance des conditions de création, d'organisation et d'entretien d'une milice. C'est tristement diabolique!



Dans la même rubrique :