Commune de Diarrère : Les 402 meilleurs élèves primés

Les meilleurs élèves du préscolaire et du primaire de la commune de Diarrère (département de Fatick) ont été primés hier par la mairie. C’était lors de la première édition de la fête de l’excellence organisée par la commune, en partenariat avec le collectif des directeurs d’écoles, de l’inspection de l’enseignement, de la formation et de l’inspection d’académie.


Commune de Diarrère : Les 402 meilleurs élèves primés
Le maire de Diarrère, Thérèse Faye Diouf, a présidé, ce dimanche 17 juillet, la fête de l’excellence pour primer les 402 meilleurs élèves des écoles primaires et préscolaires de sa commune. C’est une innovation pour la mairie, s’est-elle félicitée. Mme Diouf a rappelé que l’éducation est une compétence transférée et les élus, en tant qu’acteurs du système éducatif, doivent encourager les élèves à avoir de bons résultats. « Nous devons aussi sensibiliser les parents sur l’importance d’envoyer les élèves à l’école », a souligné Thérèse Faye qui a signalé que sa commune a dégagé une enveloppe de 4 millions de FCfa pour l’organisation de cette manifestation qui a permis de donner aux élèves des prix d’excellence et d’encouragement. Ceci a été possible grâce au partenariat avec le collectif des directeurs d’école et de l’inspection d’académie. Le maire a salué la mobilisation des parents et surtout des acteurs de l’éducation de la commune de Diarrèrre. Sur le plan des réalisations, Thérèse Faye a informé qu’elles sont énormes. « La commune a, grâce à l’appui de la direction des équipements scolaires, équipé les écoles en tables-bancs et offert un important lot de tables-bancs, de chaises et de matériels  de bureaux pour les directeurs d’école durant la première année », a fait savoir l’autorité municipale. La mairie a réfectionné des salles de classe, des écoles de Péthie Djiré, de Mbélongoute et de Diohine.
Deux salles de classe de Bicol-centre sont actuellement en chantier. Leur réhabilitation a été financée grâce au concours du Budget consolidé de l’Etat (Bci) de 2015. Cette année, la commune a obtenu un appui du Programme national de développement local (Pndl) pour la construction de salles de classe des villages de Ngare, de Diame et de Godèle. En dehors des subventions en nature apportées comme les fournitures, Mme le maire a annoncé que le Cem de Mbétite pourrait ouvrir ses portes à la rentrée prochaine.
« Nous sommes en train de faire des démarches pour l’ouverture du  Cem de Gadiack qui est loin de Diohine où les enfants font plusieurs kilomètres pour rejoindre Diohine », a-t-elle expliqué. Pour l’absorption des abris provisoires, Thérèse Faye Diouf a fait noter que la commune est en train de faire des efforts selon ses moyens. Elle sollicite le soutien financier des partenaires pour la construction et la réfection des établissements scolaires de la commune.

Le maire remet aux populations du matériel d’allègement des travaux 

Le maire de la commune de Diarrère, Mme Thérèse Faye Diouf, a remis auparavant (samedi) du matériel d’allègement des travaux aux populations de dix villages de la localité. Ces 18 équipements composés de moulins à mil, de décortiqueuses, entre autres, entrent dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) initié par le président de la République, Macky Sall. Le matériel permettra de soulager les souffrances des paysans, en particulier des femmes. En remettant ce matériel, Mme le maire a expliqué que ce don s’inscrit dans le cadre de la politique du chef de l’Etat qui veut alléger les souffrances du monde rural. Elle a indiqué que le Pudc est un programme qui réalise des pistes de production et des forages à travers le pays pour accélérer le développement du Sénégal.

Le Soleil
Lundi 18 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :