Commentaire du jour : On efface tout et on recommence...


Commentaire du jour : On efface tout et on recommence...
Quelle journée!!! Pour Abdoul M'baye comme pour Aminata Touré, ce 1er Septembre aura des allures de journée inoubliable. Pour le premier, tout a commencé par cette explication avec le chef de l’Etat Macky Sall, qui visiblement a été sensible aux rapports de ses faucons sur l’émission de la Tfm à laquelle était invité son ancien Pm et au cours de laquelle il aurait prononcé des paroles démobilisatrices pour un électorat qu’il faudra mobiliser en vue des échéances qui se rapprochent. Démission ou limogeage? C’est un détail! Il faut passer à la vitesse supérieure dit-on pour justifier cette décision, puisque les cadres de l’Apr n’avaient pas cessé de ruer dans les brancards pour mettre fin à cette étonnante lubie du «la patrie avant le parti», fantaisiste mais dérisoire signe de partage, qui maintenant agaçait. Alors exit Abdoul M'baye qui aura été, ce n’est pas bénin, le seul Pm plus âgé que son président de la République; mais aussi mise sur orbite de Aminata Touré dans la foulée, alors qu’elle était en train de faire une opération set-setal en plein Dakar, en casquette et jeans...

L’opération cosmétique est lancée pour aller plus vite en direction du Yonnu Yokkuté, largement chahuté ces temps-ci par un désastreux «deuk bi dafa maky», expression populaire comme les Sénégalais savent en inventer et qui commençait à faire mouche. Bref, Macky Sall reprend la main qu’il avait laissée choir dans ce maelström improbable d’une coalition hétéroclite et qu’il faut éclaircir et marquer de ses propres ambitions dans maintenant 3 ans. On efface donc tout et on recommence.

Le nouveau Premier ministre est connu, c’est Mimi Touré et elle s’est déjà mise à consulter les éventuels ministres qui vont composer son gouvernement, qui sera certainement constitué demain. Pour l’instant, c’est de la pure météo avec des tendances lourdes certes, mais des lourdeurs aussi dans le manège habituel des consultations. A ce sujet, la palme des hommes pressés revient au Docteur Abdoulaye Seck, qui au sortir de sa consultation par Mimi Touré, a déroulé le parfait portrait du ministre de l’agriculture qu’il prétend être et a même envoyé aux rédactions son CV pour montrer le sérieux de sa candidature. Un manque de culture d’état de sa part qui hélas, ne nous rassure pas. Un autre signe qui ne rassure pas, c’est la sortie de la dame Awa Diop M'backé, leader des femmes Apr de Paris, épouse du vice-consul du Sénégal en France, qui au sortir de sa consultation et à la question d’un journaliste qui lui demandait sa profession, a répondu que c’était au PM de répondre, confondant, rien de nouveau sous nos soleils, profession et fonction. C’est pas pour nous rassurer, d’autant que la dame Awa Diop M'backé est influente en politique mobilisatrice dans son fief de Pikine, ce qui laisse penser qu’on s’est déjà mis en campagne électorale en direction des locales. On a déjà connu «ma carte, ma caution» de l’iconoclaste Aïda Mbodj, et cela y ressemble fort bien... A l’heure où nous allons au lit, rien n’est fait, et pourtant on ne voit pas, à part un changement de braquet, ce qui va réellement changer, sauf qu' on efface tout, et qu'on va recommencer. Pendant ce temps, Abdoul M'baye lui, fête l’anniversaire d’un de ses enfants. Comme si de rien n’était! Il ne va pas, c’est sûr, en faire une maladie....
Lundi 2 Septembre 2013




1.Posté par Hamet le 02/09/2013 08:41
Abdoul Mbaye a tenu un langage de vérité aux sénégalais lors de l'émission. Son départ montre tout simplement que le président Macky a renié son slogan la patrie avant le parti pour se mettre à travailler sur sa réélection. Les mots utilisés par le nouveau PM me confortent dans cette thèse. Elle parle "d'accélérer" et de "course". Décidément 5 ans se révèlent trop courts maintenant aux yeux du PR. Fallait y penser avant. Le compte à rebours est enclenché et mon petit doigt me dit que le chapelet des reniements risque d'être long. Finalement, comme toujours avec les politiques, les promesses de campagne n'engagent que ceux qui y croient. Quelqu'un nous avait bien averti!

2.Posté par Atypico le 02/09/2013 09:20
Resserrement pollitique sur la seule APR en vue d'une mobilisation pour les locales ? La composition du nouveau gouvernement nous le dira Si c'est le cas Macky va devoir laisser ses alliés et néanmoins adversaires jouer leurs propre jeux dans les locales en misant sur sa position de Président et l'émiettement des voix entre ses adversaires divisés ! A - t - il un autre choix ? Pas sûr ! Reste que la politique politicienne si elle peut s'accompagner de cadeaux ponctuels ( payables à crédit avec de lourds intérêts) aux populations ne va pas permettre de tenir les promesses de 2012 ! Instabilité poltique et sociale semblent donc à l'orde du jour sur fond de fuite en avant dans une politique sans cohérence, au coup par coup avec un personnel plus ambitieux pour sa personne que compétent !

3.Posté par Ibu dabo le 02/09/2013 10:50
la position d A MBAYE devenait intenable avec le proces en vue d HABRE. C tres logique, comment justifier son maintien devant la communauté internationale. Notre condition de bonne élève de la démocratie et d notre politique etrangere apréciée commençaient à prendre du plomb de l aile. Faut etre logique et celle ci a ete rescpectee

4.Posté par léral le 02/09/2013 11:56
Dallou Abdoul Mbaye sakh mo guène mimi dagassanté. Ce qu'elle faisait étant un ministre du gouvernement d'Abdoul Mbaye un autre ministre du nouveau attelage vous l'entendrez. Elle a tout le temps dissimulé son jeu et ses agissements pour remplacer son devancier. Monsieur Mbaye a le respect de tout un peuple.

5.Posté par Jean le 02/09/2013 12:11
En tout cas on aura plus un premier ministre comme ABDOUL MBAYE un homme intègre ,honnête et travailleur , digne comme son père on verra . Mr Mbaye reste digne et il le sera toute façon pas de déballage et ne réponds pas aux détracteurs le milieu politique est très degeullace et très glissant il faut être serein et observer la suite l'avenir te donnera raison.,!!!!!

6.Posté par Moi le 02/09/2013 12:32
Quand une bordel ne marche pas , il faut changer les putes qui sont à l'intérieur et non la façade .

7.Posté par DUVIET le 02/09/2013 15:52
DOMMAGE ! DOMMAGE!!! ET QUEL GÂCHIS !!! JE RELÈVE DANS CE TEXTE UNE PHRASE CAPITALE QUI MALHEUREUSEMENT DIT TOUT ET QUI DESSERT LE BOSS " QUI VISIBLEMENT A ÉTÉ SENSIBLE AUX RAPPORTS DE SES FAUCONS "CE SONT CES RAPACES QUI N'ONT AUCUN SENS DE L'ANALYSE QUI SONT A SES CÔTÉS ET QUI SONT LES PLUS DANGEREUX CAR INCAPABLES ET VÉRITABLES TROUBADOURS !!!!
BREF, CE N'EST PAS LA FIN DU MONDE COMME IL EST ÉCRIT MAIS QUEL GÂCHIS !!!!

8.Posté par senegal le 02/09/2013 17:11
Franchement c'est trop désolant de voir abdoul mbaye quitte cette poste alors qu'il a beaucoup fait pour notre pays

9.Posté par Degouté le 02/09/2013 18:50
Et on recommence avec les mêmes têtes vides........trouvez l'erreur.Heureusement que nous sommes tous embobiné pour croire à leurs conneries.Bonne famine.

10.Posté par Vive Karime le 02/09/2013 18:51
finalement la motion de censure d'alors était bien fondée!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016