Comment Daesh revendique ses attentats

L'attentat de Nice a été revendiquée ce samedi par l'État islamique, via son organe de propagande Amaq. Ce qui vient confirmer l'hypothèse d'un acte terroriste.


Comment Daesh revendique ses attentats
Le doute n'est plus permis. Via son organe de propagande, l'agence Amaq, l'État islamique a revendiqué samedi matin le carnage commis jeudi soir sur la promenade des Anglais. «En général, Daech ne s'approprie pas un acte dont il n'est pas stricto sensu à l'origine», précise le criminologue Alain Bauer. Il soulignait, avant la revendication de l'EI, que «si le conducteur du camion meurtrier [avait] pris seul l'initiative de l'attaque, il ne [fallait] pas attendre une revendication de Daech dans l'immédiat. Elle viendra peut-être plus tard, dans une de ses publications et le califat se félicitera alors que Dieu ait permis cette action contre les mécréants».
La revendication est beaucoup plus rapide lorsque le terroriste est estampillé «soldat du califat»
En revanche, la revendication est beaucoup plus rapide lorsque le terroriste est estampillé «soldat du califat» et a fait savoir d'une manière ou d'une autre - par un «testament» ou une vidéo - qu'il prêtait allégeance à l'État islamique.
Ce fut récemment le cas, le 13 juin dernier, lors de l'assassinat d'un couple de policiers à Magnanville, dans les Yvelines. Le tueur, qui, selon des témoins, avait crié «Allah akbar» en attaquant le fonctionnaire devant son pavillon, s'était, au cours des négociations avec le Raid, réclamé de Daech qui avait reconnu en lui un «combattant».
De même, la revendication est immédiate lorsqu'un «lion du califat», appellation reservée aux terroristes télécommandés dès sa conception par l'Etat islamique, commet un attentat.
«Daech n'usurpe pas» la paternité d'un acte s'il n'en est pas l'origine, précise encore l'islamologue Mathieu Guidère. Ce serait trop dangereux pour sa crédibilité et pourrait être utilisé par son concurrent Al-Qaida à son détriment».
Samedi 16 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :