Comité électoral pour le référendum : A Dakar-Plateau, l’Apr bâtit une large coalition pour le Oui


Hier, l’Alliance pour la république (Apr), qui a entamé depuis des semaines sa réunification sous l’égide du Secrétaire d’Etat à la Communication, a franchi un autre palier en direction de la campagne pour le référendum du 20 mars 2016. Une étape matérialisée par la formation d’un Comité électoral tiré d’une large coalition formée à l’issue de longues discussions menées depuis des semaines par Yakham Mbaye que le groupe a d’ailleurs choisi pour diriger la structure.
Ainsi, le parti au pouvoir, qui s’était disloqué aux dernières élections locales, ne parvenant même pas à présenter une liste, a d’abord réussi à se retrouver ; une dynamique unitaire à laquelle l’ancien maire de la Commune, Fadel Gaye, qui a rompu, l’année dernière, avec Bokk Gis Gis pour rallier le parti du Président Macky Sall, a fortement contribué aux côtés du Secrétaire d’Etat.
Ensuite, l’Apr a fédéré autour de lui une dizaine de partis : les Socialistes unis pour la renaissance du socialisme (Surs) du Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop ; le mouvement Trait d’union de Mame Coumba Diop ; Bës du Ñak amené par sa responsable départementale, Mame Faguèye Diop ; And Jëf avec le Docteur Cheikh Mbacké Lô ; la Convergence patriotique pour la justice et l'équité (Cpje Naay Leer) de Demba Diop Sy ; le Mouvement pour la démocratie moderne (Modem) de Saliou Mbengue ; l’Alliance des forces de progrès (Afp) ; le Parti de l’indépendance et du travail (Pit) ; la Ligue démocratique (Ld).
Il est attendu que le Parti socialiste (Ps) local dont le leadership est incarné par le maire Alioune Ndoye, inclus dans le processus depuis le début, se détermine dans les prochains jours.
Notons que Salif Keïta, qui a coordonné l’Apr jusqu’ici, et indexé à tort ou à raison comme la source de beaucoup de maux, figure dans ce Comité électoral.
Jeudi 3 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :