Comité électoral de Dakar-Plateau : Un meeting de clôture riche en témoignages émouvants


Le meeting de clôture du camp du Oui dans dans la Commune de Dakar-Plateau, hier, a été une franche réussite. C'est au cœur de Rebeuss, au lieu dit Quatre Cogne que ce sont retrouvés les Yakham Mbaye, DiopSy, Cheikh Mbacké Lô, Mame Coumba Diop, Mame Faguèye Diop, Maouloud Diakhaté etc...
Des leaders qui seront rejoints pour quelques minutes par le maire Alioune N'doye venu avec sa caravane.
Entourés de centaines de militants venus de toute la Commune, ils ont, dans une ambiance comme les Rebeussois savent en faire, rivalisé d'ardeur dans leurs discours.
Ce meeting fut surtout marqué par des moments de témoignages poignants entre des gens issus du même quartier, qui ont eu un long compagnonnage en dehors de la politique.
C'est ainsi que Cheikh Mbacké a délivré un vibrant plaidoyer pour que cette unité bâtie lors de ce référendum "grâce à Yakham Mbaye", dit-il, ne soit jamais rompue. "Si c'est fait, personne ne pourra nous résister", selon le leader de Aj.
Mame Coumba Diop avait abondé dans le même sens, avant que Yakham Mbaye ne délivre un discours émouvant durant lequel il a revisité sa relation avec DiopSy et Cheikh Mbacké Lô qui remonte à 21 ans et 35 ans respectivement. "DiopSy est mon mentor, il a beaucoup contribué à ma formation à l'école de la vie. Je lui dois" à dit le Secrétaire d'État à la Communication, déclenchant un tonnerre d'applaudissements.
Prenant le dernier la parole, le leader de la Cpje a rendu la pareille à Cheikh Mbacké Lô et Yakham Mbaye, insistant sur les rapports quasi familiaux qu'ils entretiennent. Prenant à témoin Baba Tours, son lieutenant et "ami d'enfance de Yakham Mbaye", dont il a salué la loyauté, DiopSy a fait une révélation : "C'est cette bande composée de Yakham, Baba et consorts qui m'a fait entrer en politique il y a plus de vingt ans. Moi, ce sont les affaires qui m'intéressaient, eux tout jeunes me trouvaient à la Pâtisserie de Médine pour me dire : "Grand, il faut que vous entriez en politique, car nous voulons que la voix de Rebeuss se fasse entendre".
Après ce speech qui a touché plus d'un dans l'assistance, DiopSy a abordé le référendum en insistant sur l'impérieuse nécessité d'être vigilant d'ici à dimanche, "un temps qui pourrait être mis à profit par les esprits malsains pour déconstruire notre oeuvre. Cette étape dépassée, le jour du vote notre objectif sera de faire 75% de taux de participation accompagné d'un Oui écrasant".
IMG_8699-BorderMaker IMG_8701-BorderMaker IMG_8703-BorderMaker IMG_8704-BorderMaker IMG_8705-BorderMaker IMG_8708-BorderMaker IMG_8709-BorderMaker IMG_8710-BorderMaker IMG_8711-BorderMaker IMG_8712-BorderMaker IMG_8714-BorderMaker IMG_8715-BorderMaker IMG_8717-BorderMaker IMG_8718-BorderMaker IMG_8719-BorderMaker IMG_8720-BorderMaker IMG_8721-BorderMaker IMG_8722-BorderMaker IMG_8723-BorderMaker IMG_8725-BorderMaker IMG_8726-BorderMaker IMG_8728-BorderMaker IMG_8729-BorderMaker IMG_8730-BorderMaker IMG_8731-BorderMaker IMG_8732-BorderMaker IMG_8733-BorderMaker IMG_8734-BorderMaker IMG_8735-BorderMaker IMG_8736-BorderMaker IMG_8740-BorderMaker IMG_8744-BorderMaker IMG_8754-BorderMaker
Samedi 19 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016