Collectif des victimes de « Agir Immo » : Un sit-in prévu pour lundi prochain, des députés portent le combat


Collectif des victimes de  « Agir Immo » : Un sit-in prévu pour lundi prochain, des députés portent le combat
Le collectif des victimes d’Agir Immo en conférence de presse ce matin, a  annoncé qu’il comptait organiser un sit in le lundi 11 Juillet prochain à la place de l’Obélisque. Cette action, a indiqué Moussa Ndao porte-parole du collectif, est à considérer « comme un combat de principe » afin que justice soit rendue.
Entouré des députés Cheikhou Oumar Sy, Hélène Tine, Seynabou Wade, du président de la Raddho Aboubacry Mbodj, ou encore du président du forum du justiciable Boubacar Ba, le Porte-parole du collectif a fustigé aussi le fait que le patron d’Agir Immo ait assimilé son procès à une « parodie de justice dont l’issue lui sera favorable».
Il a aussi lancé une pique dans le jardin des avocats de la défense qui, pour éviter la vie carcérale à leur client, « invoquent l’incompétence du Tribunal à juger de l’affaire et soulèvent la problématique du délai de prescription. »
Pour rappel, l’ex greffier en chef, Abdoulaye Youssou Diagne, par ailleurs Directeur général de Agir Immo  est accusé d’avoir escroqué plus de 1000 personnes pour un montant de 2,5 milliards de FCFA entre 2007 et 2013. Ces personnes flouées avaient investi leurs revenus dans des offres de la société « Agri Immo » afin de posséder des terrains et de disposer d’un toit.
Le secrétaire général de la Raddho qui accueillait le point de presse a indiqué que le Sénégal était un état de droit et qu’il ne devrait pas y avoir d’intouchables. « Ces victimes ont droit à la justice, à la réparation du préjudice subi », dira-t-il. Le député Cheikhou Oumar Sy, sur la même lancée que le droit de l’hommiste, a réaffirmé le combat des députés sénégalais à soutenir le collectif pour que justice soit faite...
 
Vendredi 8 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :