Cinq questions pas si bêtes autour du pèlerinage à La Mecque


Deux millions de participants, 168 nationalités, 712.000 sacrifices d'animaux... les chiffres du pèlerinage 2017 à La Mecque donne encore une fois le tournis. Commencé mercredi, le "hajj", mot arabe signifiant "aller vers", est un des cinq piliers de l'islam et se doit d'être effectué au moins une fois dans la vie d'un musulman, s'il en a les moyens. Europe 1 vous en apprend un peu plus sur ce rite vieux de 1.400 ans.

1-Pourquoi le pèlerinage se fait à dates fixes ?

Le pèlerinage à La Mecque se doit en effet d'être fait entre le 8 et le 13 du mois de Dhou Al-Hijja, le 12e mois du calendrier musulman. Ce dernier étant lunaire, le hajj ne tombe jamais aux mêmes dates de notre calendrier solaire. Cette année, il a débuté le mercredi 30 août. Ces limites temporelles ont été arrêtées au 7e siècle, quand l'islam, pour se démarquer du christianisme et du judaïsme, a défini ses propres règles. Entre 628 et 632, plusieurs pèlerinages accompagnés de sacrifices ont ainsi été effectués par Mahomet et ses disciples à Médine d'abord puis à La Mecque. C'est lors de ces premières tentatives que le rituel du hajj a été défini.

Partir en pèlerinage en-dehors du mois de Dhou Al-Hijja est cependant aussi possible pour un musulman. On ne parle pas alors du "hajj" mais du "omra", un "petit pèlerinage". Non considéré comme un pilier de l'islam, il est facultatif.

2- Pourquoi se déroule-t-il à La Mecque ?

Bien que ce soit à Yathrib (appelée aussi Médine, la "ville du prophète") que l'islam a réellement pris son essor, c'est à La Mecque que le pèlerinage s'effectue. Les musulmans y révèrent en effet la Kaaba (qui signifie "le cube"), lieu le plus saint de l'islam que la tradition musulmane rattache à l'origine à Ibrahim (Abraham), soit à la naissance du monothéisme. Selon les historiens et les archéologues, le lieu était, au moment où Mahomet fondait l'islam, un centre de culte polythéiste. La Kaaba abritait alors plusieurs dizaines d'idoles. Autant de statues que le prophète a détruit, lors de sa reconquête de La Mecque en 630, rapporte la tradition musulmane.

3-Pourquoi les pèlerins tournent-ils autour de la Kaaba ?

La Kaaba, bloc fait en granit et haut de 13 mètres, est située au centre de la masjid al-Haram (mosquée sacrée). Chaque année, les photos de milliers de pèlerins affluant à cet édifice font le tour du monde. Faire sept fois le tour de la Kaaba (le "tawaf")  fait partie des rites obligatoires du hajj, à faire lors des premier, troisième et dernier jours.
 

Les musulmans vénèrent plus précisément dans la Kaaba la "pierre noire" qui selon leur tradition, aurait été donnée à Adam et Eve par l'ange Gabriel. Toujours selon l'islam, c'est Mahomet qui l'aurait insérée dans la Kaaba. À chaque tour, les musulmans tentent d'approcher cette pierre et de l'embrasser afin de reproduire le baiser que lui aurait donné Mahomet lors de la pose.

L'autre temps fort du hajj est la marche jusqu'au mont Arafat où les pèlerins stationnent et invoquent dieu. Selon la tradition islamique, c'est ici que Mahomet aurait prononcé son dernier sermon avant de retourner à Médine pour y mourir.

4-Pourquoi les pèlerins sont-ils habillés de blanc ?

Pour effectuer le hajj, le musulman doit passer par plusieurs étapes de sacralisation qu'il franchit une fois arrivé à La Mecque. Changer de tenue en fait partie. Il doit alors quitter ses habits pour revêtir deux tissus blancs sans couture, un pour le bas du corps, un pour le haut. Le but recherché, selon la tradition, est l'égalité entre les pélerins devant leur dieu. La couleur blanche, elle, renverrait à la couleur du linceul dans lequel chaque musulman est enseveli une fois mort. La sacralisation comprend aussi un bain rituel, des ablutions et la coupe des ongles.
 

Une fois le pèlerinage commencé, plusieurs interdits sont à respecter afin de maintenir cet état de sacralisation : ne pas se couper les ongles ou les cheveux, ne pas avoir de relations sexuelles, ne pas se parfumer, ne pas cueillir de végétaux. En cas de transgression, le pèlerin peut se rattraper en jeûnant ou en sacrifiant un animal.

5-Pourquoi le voile intégral est-il interdit lors du pèlerinage ?

Les femmes sont loins d'être sous-représentées lors du hajj puisqu'elles constituent cette année 46% des fidèles qui arrivent de l'étranger, a indiqué mercredi le Département de l'Immigration d'Arabie Saoudite. C'est que contrairement à la prière au sein des mosquées, la pratique du hajj à La Mecque se fait dans la mixité et les femmes, qui ont l'habitude de porter le voile intégral, se doivent le retirer. Cacher leurs mains sous des gants leur est aussi interdit.
 

Le Coran ne comprend aucune règle sur la présence des femmes lors de pèlerinages, comme il n'évoque aucunement le port du voile intégral. Ce sont dans les Hadiths (des enseignements oraux attribués à Mahomet, mis par écrit après sa mort) qu'il faut trouver l'origine de ces interdits. C'est donc le prophète qui aurait conseillé aux femmes d'effectuer le pèlerinage à visage découvert.

 

Au fait, il y a quoi à l'intérieur de la Kaaba ? La Kaaba comprend une pièce intérieure, accessible par une porte. Vide, elle comprend un faux plafond. Des plaques de marbre blanc et des tentures de soie vertes recouvrent ses murs auxquels quelques ex-votos sont suspendus. On trouve aussi à l'intérieur de la Kaaba une cage d'escalier permettant d'accéder à la terrasse. Elle est empruntée une fois par an afin de changer le brocard noir qui recouvre la Kaaba.

 
Vendredi 1 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :