Cinq organisations demandent à Alpha Condé de lutter contre l'impunité


Cinq organisations internationales et locales adressent une "lettre ouverte" au président guinéen qui prête serment ce lundi lui demandant de lutter contre l’impunité dans son pays.
Dans un communiqué, Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), Amnesty International, Avocat sans frontières Guinée, Les Mêmes Droits Pour Tous (MDT) et Ligue Guinéenne des Droits de l’homme (Liguidho) rappellent que "de nombreuses violations des droits humains persistent" en Guinée où le président Condé va prêter serment pour un second mandat.
’’L’usage excessif de la force est monnaie courante en Guinée et l’impunité est devenue la norme. Au cours de la dernière décennie, la répression des manifestations a fait plusieurs centaines de morts et des milliers de blessés", écrivent les 5 organisations.
Elles signalent qu’au cours des dix dernières années, "au moins 360 personnes sont mortes lors de manifestations dans le pays, dont 20 en 2015, et plus de 1 800 ont été blessées".
Le communiqué souligne que la plupart des victimes "étaient des manifestants, parfois de simples passants, tués par balles ou matraqués à mort par les forces de sécurité".
Les 5 organisations estiment qu’en dépit du contexte difficile lié à la violence de certaines manifestations, "rien ne pourrait justifier l’utilisation excessive de la force par les forces de sécurité, et notamment l’usage des armes à feu contre des personnes qui ne constituent pas une menace".
’’Sous la foi du serment de ce 14 décembre, des promesses électorales refont surface pour se rappeler au bon souvenir du président Alpha Condé. En effet, lors de la campagne électorale, Alpha Condé s’était engagé auprès des électeurs à mettre fin à l’indiscipline et à la culture de l’impunité qui règnent depuis des décennies en Guinée. Il est urgent de faire de cet engagement une réalité’’, rappellent les signataires.
Lundi 14 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :