Cinq millions 103 mille 297 électeurs inscrits sur le fichier électoral (ministre)


Cinq millions 103 mille 297 électeurs inscrits sur le fichier électoral (ministre)

Cinq millions 103 mille 297 électeurs se sont inscrits sur le fichier électoral en perspective de l’élection présidentielle du 26 février, a annoncé samedi à Dakar le ministre des Elections Cheikh Guèye.

Selon M. Guèye, qui donnait une conférence de presse, cet effectif comprend celui des corps militaires et paramilitaires, soit 23 mille trois électeurs.

Les services du ministère des Elections sont en train de faire le décompte des électeurs sénégalais résidant à l’étranger, selon Cheikh Guèye.

Les Sénégalais vont aux urnes le 26 février pour élire un président de la République. Les élections législatives se tiendront en juin prochain, selon le ministère des Elections.

Le total des électeurs - civils, militaires et paramilitaires - représente 41,92% de la population sénégalaise, estimée à 12 millions 171 mille 265, selon le site Internet du gouvernement.

Pour l’élection présidentielle de février 2007, quatre millions 888 mille électeurs s’étaient inscrits sur le fichier électoral, a rappelé M. Guèye.

Le nombre d’électeurs inscrits a augmenté de 4,21% de 2007 à maintenant.

Quelque 600 commissions procèdent à la distribution des cartes d’électeur issues de la dernière opération de révision des listes électorales ou de la refonte du fichier, a annoncé le ministre des Elections. La distribution des cartes d’électeur se poursuivra jusqu’au 25 février, veille du scrutin présidentiel, a-t-il indiqué.

‘’Pour les Sénégalais de l’extérieur, les cartes sont envoyées et mises à la disposition des chefs de mission diplomatique et consulaire dans les 42 pays où les ressortissants sénégalais votent’’, a-t-il dit.

Selon Cheikh Guèye, 11 mille 904 bureaux de vote seront installés sur l’ensemble du territoire. Ils seront répartis dans 6.192 lieux de vote.

En perspective du scrutin du 26 février, le ministre des Elections a rencontré les gouverneurs et les préfets.

‘’Tout le matériel électoral est aujourd’hui disponible à Dakar’’, a-t-il annoncé, soulignant qu’un plan de distribution sera élaboré et tiendra compte des capacités de stockage et de sécurisation des régions.

Le matériel devant servir à la formation des personnels des bureaux de vote est aussi disponible, les documents élaborés et les stratégies de déploiement arrêtées, a encore annoncé Cheikh Guèye.

Selon lui, une ‘’communication novatrice’’ est mise en place pour les besoins de l’organisation du scrutin, avec un site web, un service de messagerie (Orange et Tigo) et un numéro vert ‘’disponible aux heures de travail’’.

Les observateurs de l’Union européenne (UE) sont déjà à Dakar, a dit le ministre des Elections. ‘’Ils ont demandé à me rencontrer. [Nous pourrons nous voir] peut-être dans le week-end, pour identifier les modalités pratiques de leur déploiement. Ça ne pose pas problème’’, a dit M. Guèye.

Il a aussi souligné que les 108 recommandations issues de l’audit international du fichier électoral. Elles ont été exécutées comme il était prévu ‘’avant le 26 février’’, a-t-il fait savoir, rappelant que ces recommandations devaient s’exécuter en trois étapes : court, moyen et long terme.
APS

Samedi 21 Janvier 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016