Cinq assaillants et deux civils tués à Jakarta

Au moins sept personnes, dont cinq assaillants, ont péri jeudi dans des attaques qui ont semé le chaos à Jakarta, faisant craindre que le groupe Etat islamique n'ait fait des émules dans l'archipel d'Asie du Sud-Est.


Au moins deux kamikazes se sont vraisemblablement fait exploser dans un quartier du centre de la capitale qui abrite les bureaux de plusieurs agences de l'ONU et des ambassades, notamment celle de France, d'où des explosions ont été entendues.

L'identité des assaillants -qui ont notamment pris pour cible un café Starbucks- demeurait inconnue, mais le président Joko Widodo a d'emblée dénoncé des actes "terroristes" et la police a annoncé qu'un groupe lié à l'EI était soupçonné d'avoir perpétré les attaques.

Les autorités avaient annoncé il y a quelques semaines avoir déjoué un attentat suicide projeté par des extrémistes présumés pour certains liés à l'EI.

"Cinq terroristes sont morts", a annoncé aux journalistes en fin d'après-midi le ministre indonésien de la Sécurité Luhut Panjaitan, ajoutant qu'un Indonésien et un Néerlandais avaient été tués.

L'ambassade des Pays-Bas n'a pas confirmé cette information, indiquant qu'un de ses ressortissants avait été blessé et hospitalisé.
Jeudi 14 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :