Choix des représentants au Haut Conseil des Collectivités Locales : Les maires et le Président du Conseil départemental de Kanel s’adjugent les sièges en foulant au pied les règles démocratiques


Une série d’interrogations et de suspicions commencent déjà à être lancées sur le choix des personnalités devant siéger au haut Conseil de Collectivités Locales. Des suspicions qui ont comme soubassement un comportement anti démocratique et peu soucieuse de l’avenir du département de Kanel. Kanel puisque c’est bien de ce département qu’il, un gros scandale marqué d’un jeu de dupes animé par les maires des communes dudit département et le Président du Conseil Département qui ont fini de s’auto-désigner pour représenter cette partie de la région de Matam dans la future chambre du Haut Conseil des Collectivités Locales.
 
Un auto choix d’autant plus impertinent qu’il foule au pied les règles les plus élémentaires de la démocratie représentative qui doit s’incarner à travers le vœu et l’espérance des populations locales. Et dans un contexte où le cumul de mandat est plus que dénoncé et réprimé.
 
«Ils veulent tout pour eux et eux seulement et rien pour les autres et pour la population », dénonce vigoureusement une source bien au fait du mic mac qui se prépare dans le département de Kanel.
 
Autant dire que c’est l’’antithèse  même du choix et des orientations du Président de la République qui ont été foulés au pied par ce groupuscule d’hommes politiques du département qui font dans la foulée fie des règles de la parité. Parce qu’explique, notre source, «ces maires et le Président du Conseil Départemental se sont débrouillés pour écarter  même le candidat de la jeunesse a été mis aux placards ».
 
Une démarche qui risque de compliquer «sérieusement » la tâche du ministre Mamadou Talla et du Questeur de l’Assemblée Nationale, Daouda Dia, déjà mandatés pour le choix des futurs représentants ou représentantes. Alors même que ces derniers avaient fini, justement, de dresser le profil des personnalités devant siéger au HCCL pour le compte du département de Kanel. Notre source nous indique que le nom du Président du Conseil Départemental de Kanel, Abdoulaye Hanne et «ses complices »,  auraient, même, tenu une réunion en catimini pour s’auto-désigner…
C’est pourquoi notre interlocuteur s’est confondu dans une forme  de dénonciation contre cette pratique et ces méthodes qui sont contraires à l’intérêt général et constituent une source importante pouvant décrédibiliser la future chambre du Haut Conseil des Collectivités Locales.
 
«Nous voulons la transparence, l’idéal démocratique ou encore une convergence normative dans la définition des attentes des populations dans ceux qui doivent leurs représenter », plaide-t-on du côté du Fouta. Et d’ajouter qu’il est hors de question qu’un groupuscule de personnes s’adjuge les prérogatives des conseillers municipaux et départementaux mais aussi de la population pour leurs petits intérêts crypto personnels. Et ce d’autant plus que le Président de la République en décidant de la mise en place du Haut Conseil des Collectivités Locales a surtout voulu matérialiser la démocratie à la base décidée et incarnée par la population locale. 
Lundi 1 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :