Choix des représentants au HCCT de Kanel : Hamady Dieng, Directeur de la Construction au ministère de l’Intérieur dénonce la « tricherie et la fourberie » des maires du département de Kanel


Le choix des représentants de la future chambre du Haut Conseil des Collectivités Locales continue de soulever des vagues et des contestations dans le département de Kanel. Et c’est le Directeur de la Construction au ministère de l’Intérieur et Coordonnateur de la rencontre des acteurs et mouvement pour l’émergence (RAME), Hamady Dieng qui vient de monter au créneau pour dénoncer ce qu’il appelle «de la tricherie et de la fourberie des maires du département de Kanel ».
 
Une accusation qu’il justifie par le fait que ces derniers, ont obéit à tout sauf aux directives du Président de la République,  Macky Sall qui avait appelé au dialogue et à la concertation dans le choix des représentants au HCCT.
 
«Au terme d’une assemblée générale de tout le département de Kanel, nous avions retenu la mise en place d’un comité composé du ministre Mamadou Talla, Daouda Dia  (Questeur) et d’Abdoulaye Hanne (Président du Conseil départemental de Kanel) ainsi que tous les responsables locaux pour dégager le profil adéquat pour les personnalités devant siéger au HCCT pour Kanel », rappelle Hamady Dieng qui note qu’il a été retenu  un représentant des jeunes, deux femmes et une personnes du 3ème âge avec un choix indiscutable devant porter sur un Soninké (étant entendu que le département est peuplé de Poular et de Soninké).
 
Mais à la surprise générale de tout le département de Kanel et des responsables politiques locaux, dénonce le coordonnateur de la RAME,, «les maires dudit département se sont organisés en catimini pour sortir des propositions dégagées par l’assemblée générale. Ainsi Ils se sont précipités pour choisir unilatéralement deux représentants qu’ils se sont empressés d’aller déposer sur la table du Président de la République ».   Chose que « nous condamnons et que nous reprouvons ». «Nous considérons ce choix des maires comme nul et non avenu puisque ne recoupant pas la volonté de la population kaneloise mais aussi pour avoir torpillé la volonté du Président de la République ».
Ne se limitant pas à faire dans la dénonciation, Hamady Dieng précise qu’au terme d’une assemblée générale ayant réunie tout le gotha de Kanel  avec la présence de plus 300 conseillers municipaux et départementaux,  le choix  a été porté sur neuf (9) femmes et quinze (15) hommes  parmi les quels on élira les futurs représentants du département de Kanel au HCCT.
Revenant sur la sortie du maire de Kanel qu’il considère «malheureuse », le Directeur de la Construction du ministre de l’Intérieur et Coordonnateur de la RAME, Hamady Dieng  est d’avis qu’en aucun cas un militant de la 2ème heure  à qui on doit donner la parole, ne doit dicter la conduite à tenir. 
 
Militant pour le développement du Fouta et de Kanel, Hamady Dieng ne conclura pas son propos sans lancer un appel pressent pour l’unité des fils et filles du terroir pour un mieux- être des populations. C’est dans ce sens qu’il invite «ses  frères » Farba Ngom et Harouna Dia à la réconciliation et à l’entente pour le bien du Fouta.
Vendredi 12 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :