Cher Ministre de la jeunesse, mettez-vous donc au travail (Par Cheikh T. Cissé)


Il serait peut-être temps de parler à ce pseudo ministre de la jeunesse. Par respect pour votre père je ne souhaite pas citer votre nom de famille, vous me permettrez donc, Mame Mbaye, de vous appeler par votre prénom.

Avant d’écrire cet article je me suis permis de chercher vos réalisations en tant que ministre de la jeunesse. Je n'ai évidemment rien trouvé. J'aurai bien aimé être surpris par quelques initiatives en faveur de la jeunesse, par une vision pour la jeunesse ou même par la livraison de petits projets, de petites réalisations émanant de votre ministère: Que Nenni. Votre maigre contribution se résume en un tour du pays de Moumbay annuel, accompagné par votre artiste ou plutôt votre associé et par des sorties diffamatoires et insultantes qui ne vous honorent point. 

Mame Mbaye, notre jeunesse est rongée par la pauvreté, assaillie par le chômage et gangrenée par la violence. Cette jeunesse désœuvrée a besoin de leadership, d'initiative et d'exemplarité. Les parents des victimes du stade Demba Diop me pardonneront ce raccourci qui n'honore pas les défunts mais comment espérer une jeunesse saine et consciente si le Président de la République a choisi un insulteur public comme leader de la jeunesse. Idrissa Seck que vous chérissez tant a donné une leçon au Président Macky dans le choix même de la jeunesse qui l'accompagne. Comparez-vous à Thierno Bocoum, à Abdourahmane Diouf et à d'autres de Rewmi et vous comprendrez de quoi je parle. Nous représentons le courage et la sérénité, la compétence et le respect (xam-xam bou andakk yarr). Idrissa Seck a dit que la vision de Macky Sall ne dépasse pas Diamniadio, la prochaine fois qu'un journaliste vous posera une question sur cela, parlez-nous donc des réalisations de votre gouvernement à Thiès, à Saint-Louis, à Tamba ou en Casamance. Ne me parlez surtout pas des nombreuses promesses non réalisées, encore moins de la vision inexistante de votre leader. Inspirez-vous donc des grappes de convergences de Idrissa Seck et vous pourrez peut-être avoir quelque chose à présenter. Cela vous évitera de ternir encore plus votre image qui est aujourd’hui au plus bas.

Pour ce qui est de vos accusations à l'encontre de Idrissa, je tenais à vous rappeler que dans tout état de droit, la production est à la charge de l’accusateur. Idrissa ne peut malheureusement pas passer son temps à démentir les propos d'un ministre calomniateur et incompétent. Nous préférons rencontrer la population et préparer notre jeunesse à l'alternance démocratique qui se profile en 2019. Une alternance qui boutera à jamais les profils comme le votre hors des sphères décisionnelles et d'influence car aujourd'hui plus que jamais le Sénégal a besoin de responsables exemplaires, compétents et efficaces. Mame Mbaye, cessez donc d'insulter et profitez des deux années qu'il vous reste pour laisser une meilleure marque au ministère de la jeunesse. Au travail !!


Cheikh T. Cissé
Rewmi France
Dimanche 16 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :