Cheikh Tidiane Sy prône un Etat de droit s’exerçant dans ’’les meilleurs conditions’’


Cheikh Tidiane Sy prône un Etat de droit s’exerçant dans ’’les meilleurs conditions’’
Le ministre de la Justice Cheikh Tidiane Sy a lancé jeudi à Dakar à un appel à la préservation de ’’l’institution judicaire’’, afin que l’Etat de droit s’exerce dans ’’les meilleures conditions’’ au Sénégal.

‘’Nos magistrats sont demandés dans toutes les juridictions internationales. Je souhaite que les citoyens fassent bloc pour préserver cette institution’’, a dit M. Sy lors de l’examen du projet de budget de son ministère par l’Assemblée nationale.

Il a demandé aux Sénégalais d’avoir ‘’confiance‘’ dans la justice de leur pays.

‘’Nous avons beaucoup fait et il reste beaucoup à faire. De 1960 à 2000, le Sénégal ne comptait que 220 magistrats. Maintenant, nous avons 420 magistrats. Nous allons construire de nouvelles juridictions’’, a-t-il poursuivi.

Le ministre de la Justice a annoncé que le concours d’entrée au Centre de formation judiciaire (CFJ) sera organisé en 2012, pour les magistrats et greffiers.

Revenant sur les détentions préventives de longue durée, Cheikh Tidiane Sy a dit qu’il est favorable à un système qui privilégie la liberté, en cas de détention.

‘’Mon opinion personnelle, c’est d’aller vers la garantie de la liberté du citoyen, comme principe sacro-saint’’, a-t-il déclaré.

Le ministre de la Justice a par ailleurs indiqué que la révision des peines de certains crimes sera étudiée lors de la réforme du Code pénal, dont il n’a pas précisé la date.

Les députés ont adopté le budget du ministère de la Justice pour la gestion 2012 est arrêté à la somme de 26.522.898.960 francs CFA contre 23.011.806.730 francs CFA pour la gestion en cours, soit une hausse de 3.511.092.230 francs CFA en valeur absolue et 15,26% en valeur relative.

( APS)
Jeudi 17 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016