Cheikh Tidiane Sy ‘’Al Amine’’ sur les menaces terroristes au Sénégal : «Il est impératif que l’enseignement religieux soit revu»

A l’image de tous les évènements d’une dimension internationale, le Gamou de Tivaouane est bien pris au sérieux surtout dans un contexte fortement marqué par la montée du terrorisme dans la sous- région. Et, pour faire face à ce phénomène complexe et dangereux, Cheikh Tidiane Sy ‘’Al Amine’’, président de la Commission scientifique du Gamou, trouve impératif de revoir l’enseignement religieux dans notre pays.


Cheikh Tidiane Sy ‘’Al Amine’’ sur les menaces terroristes au Sénégal : «Il est impératif que l’enseignement religieux soit revu»
Il l’avait déclaré lors du symposium sur le thème « Face au radicalisme : quelles réponses de l’école de Tivaouane ? », il l’a réaffirmé, hier, face aux journalistes. Serigne Cheikh Sy ‘’Al Amine’’ soutient que la question du radicalisme religieux de par sa forme d’expression violente constitue la préoccupation majeure de toute la Oummah et de toute l’humanité.
«Il est impératif que l’enseignement religieux soit revu au Sénégal pour pouvoir permettre à nos enfants de ne pas être dans une dynamique d’être endoctrinés dans des schémas nouveaux importés et qui ne sont pas toujours en conformité avec les préceptes de l’Islam», pense le fils du porte-parole de la famille Sy de Tivaouane. Selon lui, «nous avons un Cheikh qui a toujours eu comme principe de base, l’application de la Sharia et de la Suna. Aujourd’hui, nous n’avons pas à rugir et à envier qui que ce soit sur le plan de m’intellectuel ou de la moralité. Au Sénégal, des hommes de Dieu ont déjà tracé la voie», a lancé le marabout en indiquant que la question est au centre des priorités des dignitaires religieux de la ville de Mawdo avec la 114e édition du Mawloud.
A ce titre, ajoute-t-il, pour lutter contre ce phénomène, le président du comité scientifique du symposium du Gamou préconise la sensibilisation des jeunes à travers l’éducation.
Aussi, faut-il le rappeler, au delà des différentes activités de sensibilisation, des prières sont également recommandées dans ce sens. Dans son message transmis à la presse, le Khalife général Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy ‘’Al Maktoum’’, par la voix de son porte-parole, a fortement recommandé aux pèlerins de beaucoup prier. «Il faut beaucoup prier pour la paix et la stabilité de la cité, du Sénégal et particulièrement du monde. Car, partout dans le monde, il y a des foyers de tension. Les musulmans s’entretuent et pour la plupart du temps, c’est pour des questions sans consistance», a dit Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum.
Mardi 22 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :