Cheikh Tidiane Gadio encense le Roi Mohammed VI et le proclame porte–étendard des leaders africains qui croient en l’Afrique


Cheikh Tidiane Gadio, Président de l’institut panafricain de stratégies et envoyé spécial de l’OCI en Afrique, lors de la conférence internationale sous le thème « La Vision du Roi Mohammed VI pour le co-développement »,  organisée par le Groupe le Matin, à l’occasion de la fête du Trône, a indiqué que le souverain Marocain était le Chef de file des leaders qui croient en l’Afrique.
 « SM le Roi Mohammed VI est devenu de facto le porte-étendard de tous les peuples africains et particulièrement de la génération des leaders africains qui croient en l’Afrique, en l’Afrique qui gagne, qui réussit et qui triomphe de l’adversité et des pesanteurs d’un certain passé. Il y a que sa Majesté le Roi Mohamed VI nous apparait, chaque jour qui passe, chaque mois et chaque année qui passent comme une figure historique qui a un sens inné des initiatives historiques. »
S’exprimant sur le retour du Maroc dans l’Union Africaine, l’ancien ministre sénégalais des affaires étrangères, a ajouté que c’est sûrement une telle intelligence de la chose politique et une telle maitrise de la marche de l’histoire qui explique l’Initiative avec un grand “I” que vient de lancer Sa Majesté le Roi en annonçant le retour par la grande porte du Maroc à l’Union africaine.
«  Au grand Bonheur de tous les panafricanistes dignes de ce nom, le Maroc retrouve ainsi donc son Afrique et l’Afrique retrouve son Maroc, après une tentative infructueuse de certains de briser la lune de miel millénaire qui lie le Maroc à sa profondeur africaine, à ses ancêtres du Sud, à ses parents et amis du Sud, à sa part légitime d’Afrique au Sud du Sahara et d’Afrique dans le Sahara » , a-t-il souligné lors d’un panel sur le thème « Un sens nouveau à la coopération sud-sud « , rappelant que  » la tentative de priver le Maroc de ses régions du Sud, pour nous, a toujours participé de la stratégie d’hyper-balkanisation de notre continent » .
Pour finir, nous dit on, le président de l’institut panafricain de stratégies, a laissé entendre qu’ un nouveau Maroc est en train de supplanter l’ancien Maroc et un autre Maroc, sous la houlette de sa Majesté, est en train d’émerger, de prendre forme et de montrer la voie au reste du continent . « Sa Majesté a fait du choix de l’échange d’expériences, du partage des meilleures pratiques et des modèles qui marchent son credo en Afrique », a relevé Cheikh Tidiane Gadio, indiquant par ailleurs qu’il « n’est point une autre voie de salut pour l’Afrique en dehors de l’unité politique et de l’intégration économique. »
Samedi 23 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :