Cheikh Sarr, en toute intimité : « J’ai dormi sur une table de tailleur et en bord de mer (…) J’ai abandonné l’enseignement pour animer (…) J’aurais tant aimé partager ces moments avec ma mère! »

C’est dans une ambiance très relaxe que l’animateur qui a le plus la cote en moment s’est confié à Dakaractu, passant en revue toutes les questions relatives à son métier, notamment celles liées aux embûches et obstacles rencontrés dans le cheminement de sa carrière. Se prononçant sur la guerre que mènent télévisions et radios de la place, Cheikh Sarr d’appeler ses confrères à la pacification des rapports, car selon lui, « lorsque les patrons de presse se retrouvent et fraternisent, cela se passe toujours loin de nos regards... »


Lundi 8 Juin 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :