Cheikh Ndigueul Fall appelle ses talibés à voter Wade au second tour


Cheikh Ndigueul Fall appelle ses talibés à voter Wade au second tour

Cheikh Ndiguel Fall, une figure de la communauté "baye-fall", a appelé ses talibés à voter au second tour en faveur du candidat Abdoulaye Wade, estimant que "c’est le meilleur choix" pour eux.

‘’Je demande aux talibés de soutenir et de voter pour le candidat Abdoulaye Wade au second tour’’, a notamment dit le marabout, qui s’adressait samedi à ses fidèles.

Il a rappelé qu’en 1993, il avait apporté son soutien à Me Wade pour qu’il accède à la magistrature suprême et il est revenu pour réitérer son engagement aux côtés du président sortant.

‘’Si j’ai décidé de me prononcer sur ce sujet, c’est parce que Serigne Fallou Mbacké, fils de Serigne Mbacké Sokhna Lô, est venu à Touba Fall pour me demander de soutenir Me Wade’’, a-t-il dit.

Cheikh Ndiguel Fall a saisi l’occasion pour défendre Cheikh Béthio Thioune, un autre dignitaire mouride qui soutient également Me Wade, le candidat des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012).

‘’Cheikh Béthio avait une relation très forte avec Serigne Saliou Mbacké (Khalife général des mourides disparu en décembre 2007’’, a affirmé M. Fall.

Cheikh Ndiguel s’est offusqué contre des radios situées entre Touba et Mbacké qui, selon lui, ont refusé de faire passer les communiqués de soutien en faveur du candidat Abdoulaye Wade.

Dans sa dernière déclaration, vendredi, Cheikh Béthio Thioune, a fait part d’un rêve dans lequel feu Serigne Saliou lui aurait indiqué la voie d’une consigne de vote en faveur d’Abdoulaye Wade.

Mais des proches de l’ancien khalife mouride sont montés au créneau pour récuser la déclaration, s’offusquant aussi de l’utilisation du nom de Serigne Saliou à des fins électorales.

Des partisans de M. Thioune ont à leur tour accusé Souhaïbou Cissé, le contradicteur de leur guide, de faire prévaloir sa sympathie pour Macky Sall, challenger de Me Wade au second tour.

Macky Sall qui portait la candidature de la coalition "Macky 2012" est arrivé deuxième avec 26,57% au premier tour, dimanche dernier, derrière le candidat Abdoulaye Wade, qui a recueilli 34,82%.

D’ici au second tour (le 25 mars), Me Wade et M. Sall vont, chacun de son côté, à la pêche aux voix d’anciens candidats, de mouvements de la société civile ou de grands électeurs, tels les marabouts.
APS

Dimanche 4 Mars 2012




1.Posté par Cyber le 04/03/2012 14:09
Of course a soutenir un pseudo franc-maçon ça ne peut donner que ça, le soutien de pauvre taré comme Bethio toune et cie
http://www.lexpress.fr/actualite/indiscret/abdoulaye-wade-je-ne-suis-plus-macon_738057.html

2.Posté par Taka2 le 04/03/2012 14:27
Une des fonctions de l'APS et d'une certaine presse est de faire croire qu'il n' y a plus de bataille de principe mais seulement de lutte partisane entre les clans de Wade et de Macky.
Ce qui est reproché à Béthio est non d'avoir donné un ndigël à sa troupe mais plutôt d'avoir souillé la mémoire de Serigne Saliou qui n'est pas sa propriété exclusive. Le rôle que Souhaïbou Cissé jouait dans la cour de Serigne Saliou est connue de tous et ce n'est pas Khadim Thioune le fils à Béthio qui dira le contraire.
Nous disons seulement que tous ces ndigëls politiques ne s'expliquent que par des positions partisanes et d'une recherche d'influence et qu'il n' y a aucun sacrilège vis-à- vis de Serigne Saliou et de surcroît de Dieu à les analyser froidement et à les adopter ou à les rejeter.
D'ailleurs la déclaration de Cheikh Ndigël montre tout le caractère humain de son son geste avec la référence à l'année 1993 où Ablaye Wade n'avait pas gagné malgré que même nous aussi et tant d'autres nous souhaitions sa victoire. Ensuite, il n' y a rien de mystificateur dans ses sources: il s'agit de Serigne Falou Mbacké, certes petit fils de Serigne Touba mais également membre du PDS (Président du Conseil régional) qui vient seulement d'apporter son soutien à Wade après l'avoir boudé au premier tour. En conséquence, il a reçu des millions et un véhicule pour faire campagne. Peut-être que ce qu'il reprochait à ses frères de parti ne lui arrivera pas et qu'il va décentraliser la redistribution jusqu'au niveau des 113 penc et autres structures affiliées dont ces Baye Fall.

Une bonne frange de la famille Baye FALL ( avec les Serigne Assane FALL) avait déjà publiquement et officiellement affirmé ses liens d'intérêts avec Abdoulaye Wade pour l'obtention de terre en vue de s'adonner à des activtés productives. Dans un régime normal, la force de travail des baye Fall n'a besoin d'aucune compromission politicienne pour être reconnue (comme l'avait fait la colonisation). L'essentiel est de faire entrer sa contribution dans les les schémas globaux de développement économique et socil du pays, comme par exemple assurer l'indépendance alimentaire du pays.

AVEC OU SANS WADE, LE TRAVAIL VA TOUJOURS PAYER. LE SEUL RISQUE EST LA PERTE DES FAVEURS INDUITES EN TERMES MALLETTES D'ARGENT FAITES DE PONCTIONS SUR LES RESSOURCES AFFECTEES AUX PRIORITES NATIONALES.

3.Posté par NGAGNE le 04/03/2012 14:54
C'est le peuple Sénégalais qui dans sa majorité aura le dernier mot et ce peuple a montré qu'i reste souverain ,
et il aura à l'esprit ses intérêts ceux de la majorité silencieuse jalouse de son indépendance et qui préfére mettre
devant le mérite,le travail,le même niveau de justice pour tous les citoyens ,la même prise en charge par l'état de tous les citoyens qu'ils soient animistes,tiédos,tidianes ,chrétiens ,mourides.L a république doit être là pour tout le mondeCeux qui donnent le NDigueul,ne veulent pas que çà change,les Sénégalais doivent savoir où se trouvent leur intérêt et ceux de leur progéniture,il faut impérativement tourner la page Wade pour faire renaître l'espoir pour ce peuple meurtri.

4.Posté par boy dakar le 04/03/2012 15:48
CES FUMEURS DE YAMBA N'ONT PAS DE CARTES D'ELECTEURS !!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016