Cheikh Ndiaye à Amsatou Sow Sidibé : « Avec 0, 19% de l'électorat, elle devrait commencer par retirer son parti de la vie politique »


C’est à un matraquage en règle que s’est livré Cheikh Ndiaye conseiller technique à la présidence de la république  et coordonnateur  APR de Grand-Yoff contre l’ancien ministre conseiller Amsatou Sow Sidibé. Le leader de la coalition Eutu Askanwi avait sur la floraison des listes pour les législatives, accusé le pouvoir de vouloir saboter ces joutes. Selon Cheikh Ndiaye, Amsatou Sow Sidibé   doit respecter les sénégalais, d’autant plus qu’elle ne vaut que 0, 19% de l'électorat soit 5107 voix en 2012...
« La déclaration d'Amsatou Sow Sidibé, qualifiant les 47 listes pour les législatives du 30 juillet comme une volonté de sabotage orchestrée par le pouvoir est plus que surprenante. Au moment où elle se targue d'une légitimité à participer à cette compétition démocratique, elle dénie au même moment à certains compatriotes, ce même droit. Quoi de plus illogique ! » martèle t’il.
Et de poursuivre en disant « si pour beaucoup de leaders engagés dans cette compétition à travers des coalitions, il est difficile d'avoir une réelle idée sur l'état de leur poids politique, il est évident, certain et tangible que pour le cas d’Amsatou Sow Sidibé, son poids politique ne fait l'ombre d'aucun doute. En effet, au regard de la présidentielle de 2012, où elle a enregistré un score de 0, 19%  des suffrages soit en valeur absolue 5107 voix, on peut humblement et sans aucune intention de blesser, dire que son poids est proche du néant. Si donc, elle commençait déjà par retirer son parti politique Car Lennen de la vie politique, ce serait bien évidemment un acte inédit, responsable, courageux et de haute portée politique face à la prolifération des partis politiques ».
Et le conseiller municipal à Grand-Yoff de rappeler quelques faits qui ont contribué à grossir les listes comme la coalition Manko qui a éclaté en deux, le clash entre Sonko et le PM Abdoul Mbaye qui a engendré deux listes, celui du ministre Abdoulaye Baldé et Cheikh Tidiane Gadio, mais aussi une liste dans le Pds  née de l'exclusion des responsables Farba Senghor et Pape Samba Mboup. 
Samedi 1 Juillet 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :