Cheikh Hadjibou Soumaré, un haut fonctionnaire des finances à la tête de la Commission de l’UEMOA


Cheikh Hadjibou Soumaré, un haut fonctionnaire des finances à la tête de la Commission de l’UEMOA
Cheikh Hadjibou Soumaré nommé mardi président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), est un haut fonctionnaire qui a gravi les échelons dans l’administration des finances du Sénégal depuis sa sortie de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM).

Agé de 60 ans, Cheikh Hadjibou Soumaré est breveté de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) option Inspecteur du Trésor, en 1981. Il a été Premier ministre du Sénégal de juin 2007 à avril 2009 avant d’effectuer un retrait de la vie publique nationale.

A la Présidence de la Commission de l’UEMOA, il remplace le Malien Soumaïla Cissé, qui vient d’achever deux mandats de quatre ans. La Commission de l’UEMOA siège à Ouagadougou (Burkina Faso). La structure sous-régionale compte huit pays membres : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Cheikh Hadjibou Soumaré a effectué ses études primaires et secondaires à Thiès, sa ville natale. Il y décroche un baccalauréat série D en 1972 avant de s’inscrire à l’Université de Dakar où il obtient en 1979 une maîtrise en Sciences économiques option gestion des entreprises.

A sa sortie de l’ENAM, M. Soumaré occupe, de juillet 1981 à juillet 1985 le poste de percepteur/receveur municipal à Kaolack, Sédhiou et Bambey. Il est ensuite nommé chef de la Division des statistiques de Finances publiques à la Trésorerie générale (juillet 1985-juillet 1990) avant de passer chef du Service de la Monnaie et du Crédit.

Cheikh Hadjibou Soumaré continue de gravir les échelons dans l’administration des finances publiques. Il est successivement administrateur provisoire de la Bank of Credit and Commerce International Sénégal (septembre 1991-septembre 1995), conseiller technique au ministère de l’Economie des Finances et du Plan (octobre 1995 à Juillet 1996), directeur du Budget (16 juillet 1996/1-er août 2000), directeur général des Finances (1-er août 2000/23 mai 2001).

Il fait son entrée dans le gouvernement le 23 mai 2001 au poste de ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances chargé du Budget et de l’Habitat.

Cheikh Hadjibou Soumaré a suivi au Fonds monétaire international (Fmi) des cours de statistiques monétaires et bancaires (juin 1991 à août 1991) et de programmation et politique financière (septembre 1988 à décembre 1988)

Dans le domaine des assurances, l’ancien Premier ministre sénégalais a fait l’analyse et l’exploitation des états comptables (février 1991). Il a aussi travaillé sur la méthode de redressement, de mise sous surveillance, de liquidation et de transfert de portefeuille d’une société d’assurances en difficulté à Yaoundé au Cameroun.

En 1991, Cheikh Hadjibou Soumaré a participé à la rédaction d’une étude comparative pour le compte de l’Université d’Oxford sur le ‘’Financement extérieur du développement de l’Afrique au sud du Sahara dans les années 1990 : cas du Sénégal’’.

Il a été élevé au grade de chevalier de l’Ordre national du Lion en mars 2001. Il est marié et père de deux enfants.

( APS )
Mardi 15 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016