Cheikh Diallo devant la barre à partir de ce matin : Vers un deuxième face à face épique entre les deux ex "frères siamois"!


Cheikh Diallo devant la barre à partir de ce matin : Vers un deuxième face à face épique entre les deux ex "frères siamois"!

Aujourd'hui, la salle 4 du prétoire de Dakar risque d'être exiguë. Et pour cause, cité dans cette affaire de traque des biens supposés mal acquis, Cheikh Diallo sera à partir de ce matin à la barre. 
De ce fait, les partisans de Karim Wade, mais aussi les curieux avides de savoir l'attitude qu'adopteront ces deux hommes, submergeront littéralement à n'en point douter la mythique salle des assises aménagée pour le "feuilleton Karim Wade".

Pour ceux qui l'ignorent, ce sera leur deuxième face à face depuis le déclenchement de cette traque dite des biens mal acquis.

En effet, suite à leur fameuse confrontation au niveau de la Crei, au cours de laquelle Karim Wade disait à ses avocats: "maître, je mérite la prison pour avoir aidé Cheikh Diallo!", ce sera le deuxième face à face entre Wade fils et son désormais ennemi juré. . 
Et dire que dans un passé récent, au seuil et bien après la Présidentielle 2012, Karim et Cheikh Diallo étaient inséparables à telle enseigne que d'aucuns les qualifiaient de "frères siamois".
Mais, comme disait un illustre penseur : "Dans la vie, les situations sont différentes; les états changent et la confiance peut devenir trahison et la trahison peut laisser place à la confiance".

Karim Wade va t-il mépriser l'ex Big Manitou de C.D Médias (entendez Cheikh Diallo)? Va t-il lui décocher de ses flèches assassines (comprenez par là ses petites phrases et autres expressions qui feront tâche d'huile)?

Le moins que l'on puisse dire est que leur face à face d'aujourd'hui sera épique. Et des révélations et non des moindres se feront. Parole de Dakaractu!
 

Lundi 20 Octobre 2014
Dakaractu




1.Posté par Aïda SOW le 20/10/2014 20:27
Dire la vérité n'est pas trahir son ami, dire la vérité c'est plutôt assumer son amitié.
Du reste de cette amitié que Cheikh a largement payé par 6 mois de prison, la tête haute et s'en est sorti livre devant Dieu et les hommes.

L'histoire et surtout la conscience retiendra que beaucoup d'entre ceux qui le critiquent virilement aujourd'hui sont les mêmes qu'il a aidé sincèrement de par tes franches relations à se faire une place au soleil.

Comprenez-les, ils ont le cœur tellement rongé par la jalousie qu'ils manquent de force bien qu'ils le veuillent, pour lui dire merci. Vous n'en avez d'ailleurs pas besoin. Ce qui brille par la lumière de Dieu n'a nullement besoin d'être brossé tous les matins pour conserver son éclat.

En d'autres termes, le lion ne répond jamais à un chien affamé qui aboie.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016