Cheikh Bethio Thioune et sa septième épouse servent deux citations directes à l'Observateur.


Cheikh Bethio Thioune et sa septième épouse servent deux citations directes à l'Observateur.
DAKARACTU.COM  Le guide des thiantacounes, Cheikh Bethio Thioune et sa septième femme affirment être victimes de diffamation de la part du journal l'Observateur, ils considèrent que leur honneur a été bafoué. A titre de dédommagement, ils réclament un montant de 5 milliards 250 millions de Francs Cfa. Pour rappel, le quotidien avait évoqué la visite d' Adja Dethié Pène, déguisée en infirmière aux fins de rencontrer son mari à la prison de Thiès.
Mardi 25 Septembre 2012




1.Posté par FocusActu.Com le 25/09/2012 10:23
Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: www.focusactu.com. Bienvenue à tous!

2.Posté par thianta le 25/09/2012 10:55
Lettre aux détracteurs de CHEIKH BETHIO THIOUNE
par Issa Cisse, lundi 24 septembre 2012, 11:21 ·

L’histoire de ce journaliste accusé de viol qui a défrayé la chronique ces derniers jours m’a conforté dans mes présomptions à savoir que les détracteurs de CHEIKH BETHIO sont en fait les plus grands « SAY SAY » du Sénégal.

Je me moque de savoir s’il y a eu viol ou pas mais les faits ont révélés au grand jour un polygame « rat d’auberges », vicieux et pervers. D’ailleurs je suis tenté d’affirmer sans risque de me tromper que la fameuse chanson de Omar Pène lui va si bien (ma wolou ko …. Nékétéyoo SAY SAY la ». Eh oui le Sénégal tient son DSK ; maintenant on peut s’étonner de voir un petit type vicieux et pervers se permettre de faire la morale à des mourides au service de SERIGNE TOUBA.

Pour ceux qui ne le savent pas ce type doit sa fortune à sa dextérité à tresser des lauriers à des dirigeants africains rejetés par leur peuple. Ce journaliste a donc eu la chance d’être corrompu à cout de millions pendant que ses homologues sénégalais se contentent de quelques billets de 10 000 pour se singulariser dans le mensonge.



Personne sur cette terre pour empêcher à CHEIKH BETHIO de rendre grâce à SERIGNE SALIOU





Les propos tenus par ce type, véritable « djaahil », à l’endroit de CHEIKH BETHIO et ses disciples reflètent parfaitement l’indécence d’une bonne partie des journalistes sénégalais, journalistes du quotidien Observateur en particulier. Voici un individu prisonnier de son orgueil excellant dans la pédanterie, qui de plus incapable de contrôler sa libido, se permet de discréditer des mourides qui n’ont d’autres préoccupations que la dévotion à SERIGNE TOUBA. Nous « Thiantakoones » tenons à dire à ce petit type qu’aucun individu fut-il président des USA ou gendarmes du monde ne peut empêcher CHEIKH BETHIO et Ses talibés de rendre grâce à SERIGNE SALIOU sur cette terre.

Ce type doit également comprendre que ces gens sur qui il compte pour faire obstacle à la manifestation de la Supériorité de SERIGNE SALIOU SERIGNE TOUBA « gnémé wou gnou CHEIKH BETHIO ». Leur forfait n’est qu’une énième tentative de satan et ses acolytes pour nuire à la voie mouride… peine perdue (BOROM KOUN moo meun borom canon). Ce n’est rien d’autre qu’une machination satanique et invraisemblable par des individus à la peau noire mais à la solde des « nasaaraas » et « madjoos ». Lesquels individus sont soutenus par des jaloux et qui vivent mal la Supériorité de CHEIKH BETHIO ; jalousie qui du coup leur fait oublier la notion de fraternité musulmane prêchée par DIEU dans le Saint Coran. « YALLAH naniou YALLAH moussal ci agnaanaakoone »… « Dieuredieuf SERIGNE SALIOU pour avoir fait de nous des Thiantakoones ».



Et monsieur suggéra que les « Thiantakoones » retournent à l’école





Et comme pour étayer son statut de « djaahil » monsieur le SAY SAY émit l’idée d’une absurdité indicible de faire enrôler les « Thiantakoones » dans les écoles. Et quoi ? …. Pour retourner à quelle école car il est important de clarifier la chose. Monsieur ferait-il allusion à l’école des « say say », avec les chambres d’auberges comme salle de classe ??? Que DIEU nous en préserve. Nous « Thiantakoones » tenons à dire à ce type que nous avons déserté les auberges ou autres lieux de perversion à cause de CHEIKH BETHIO… Justement !

Voila le type d’individu qui a su tromper tout son monde, imam y compris. Un type qui prétend jeuner quelques jours de la semaine… un « bon musulman » assidu à la prière du Fajar. En fait de « bon musulman », ce gars est un « Grand SAY SAY », ce qu’il a peut-être omis de divulguer par inadvertance. Doit-on rappeler à cet imam ces paroles de ALLAH « inna salaata tanheu anil fakhcha wal mounkar ».

Je me rappelle que juste avant mon pacte d’allégeance à CHEIKH BETHIO, je quittais tous les jours une boite de nuit, « sangou set » pour aller à la mosquée pour la prière du « Fajar » en « bon musulman ». Mon allégeance à CHEIKH BETHIO m’a définitivement éloigné de cette forme d’hypocrisie dissimulée. Comme le précise SERIGNE TOUBA dans « Masaalik », le croyant doit fréquenter un guide spirituel pour se débarrasser de vices cachés.

C’est pour dire à cet individu que c’est justement à cause de CHEIKH BETHIO que nous « Thiantakoones » sommes pas devenus des dépravés de son espèce.



Le Sénégal : un pays où les porteurs de mauvaises langues sont des « vedettes »



Le Sénégal, jadis un pays où la bonne parole faisait partie des vertus primordiales d’un peuple noble, devient de plus en plus un pays où des individus mal polis sont perçus comme des « stars » au nom d’une soi-disant « démocratie ». Un Sénégal ou les notions de respect à autrui, aux personnes âgées en général ont été bannies.

Le fait qu’un quotidien comme l’observateur, journal de faits divers soit le plus vendu, est très révélateur d’une société malade. Je m’en limite là en rappelant aux sénégalais BONS MUSULMANS un hadith du Prophète MOUHAMED (PSL) « man kaana younin billahi wal yama aakhiri fal yaqoul khayran aw li yasmout ». (Celui qui croit en ALLAH et au jugement dernier qu’il profère la bonne parole ou qu’il se taise). Je m’en tiens là en exhortant les sénégalais BONS MUSULMANS de ne point de référer aux types de « bon musulman SAY SAY ».

Le Sénégal est un pays de « THIANT »





Un SAY SAY démasqué à qui le tour ?





Eh oui tous les rats vont sortir de leurs trous .L’éditeur ou directeur de publication du magasine Icône n’a qu’à bien se tenir. Je ne serai pas étonné de voir les frasques de cet autre « SAY-SAY » mises à nu. Voilà un autre type odieux qui fait fortune dans la publication d’histoires de sexe, de mensonges pendant que ces contemporains ont su investir dans des projets nobles. Voilà un autre type qui n’est certainement pas une référence pour la jeunesse sénégalaise.

Evidemment lorsqu’il a quitté le poste de « technicien d’imprimerie » pour devenir journaliste sans formation monsieur s’est contenté de sa mauvaise langue pour se faire un nom. Par conséquent, en véritable « niak diom », le seul moyen qu’il a trouvé c’est de s’excuser après avoir été trainé devant les barreaux pour diffamation. Ainsi j’entrevois déjà le titre de mon prochain post : Un « SAY SAY » peut en cacher un autre.

J’en ai peut-être trop dit ou pas assez m’enfin je devais me contenter de l’adage qui dit « on répond aux IMBECILES par le silence ».

Vous l’aurez compris, mon mépris pour ce genre d’individu est tel que je me suis privé de les nommer



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016