Changement de gestion : Transrail devient Dakar-Bamako ferroviaire


Changement de gestion : Transrail devient Dakar-Bamako ferroviaire
Suite à l’installation de l’équipe chargée de la gestion transitoire, Transrail devient Dakar-Bamako-Ferroviaire.  Joseph Gabri­el Sambou a remplacé ce lundi Abass Jaber à la direction générale de l’entreprise ferroviaire. Le nouveau patron de cette société, Joseph Gabriel Sambou, qui a pris fonction lundi à Thiès, a demandé aux syndicats de s’unir pour le redressement de l’entreprise.
Accueilli à bras ouverts par les cheminots membres du Syndicat unique des travailleurs de Transrail (Sutrail), le nouvel administrateur les a exhortés d’oublier le passé et de dépasser les querelles pour travailler ensemble afin de réussir la relance des chemins de fer.
Pour rappel, Joseph Gabriel Sambou a été installé le 7 mars dernier à Bamako suite à l’expiration du délai de quatre vingt-dix jours accordé au repreneur de la société ferroviaire Trans­rail. Le contrat de concession ferroviaire a été résilié en décembre dernier.
Une nouvelle équipe chargée de gérer la phase transitoire a été ainsi installée dans la capitale malienne ; un organe provisoire composé d’un collège de cinq hauts responsables dont un directeur général issu du Sénégal assisté de deux Maliens et de deux Sénégalais. Une équipe chargée de gérer la phase transitoire en attendant la mise en place d’un nouveau plan de relance avec les investissements nécessaires.

Le Quotidien
Mercredi 16 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par amadou cisse le 17/03/2016 08:56
c'est bien beau. Mais il est plus urgent de mettre fin à l'organisation criminelle de la douane malienne avec des transitaires maliens qui encaissent systématiquement sur chaque camion frigorifique 30t venant du Sénégal avec la formule E et entrant au Mali est systématiquement dépouillé de 1900000Fcfa pour les "honoraires du transitaire et quittances douanières". Ce qui est encore grave et écoeurant ce montant est prélevé directement sur les recettees de la vente du poisson par le transitaire sans facture, quittance douanière même pas un simple reçu. Tu les réclames, le denonce à la police rien. Je suis sûr que les autorités maliennes ne sont pas au courant de cette organisation criminelle qui violes le traité ratifié par le mali, mais dépouille les pauvres mareyeurs sénégalais et vole l'etat malien.



Dans la même rubrique :