Chambre d’accusation de la Cour d’appel : Tos, Kéba Keinde et N'dèye Khady Guèye à quitte ou double

Le 15 janvier prochain sera un jour fatidique pour N'dèye Khady Guèye, Thierno Ousmane Sy et Kéba Keinde.


Selon les informations de Libération, c’est le 14 janvier prochain que la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar va rendre son délibéré à la suite du bras de fer opposant le doyen des juges au parquet de Dakar dans la gestion de l’affaire dite des commissions présumées versées par Sudatel.
En effet, l’affaire a été discrètement plaidée le 31 décembre dernier. Le contentieux est né du fait que le doyen des juges avait transmis au ministère public le dossier pour solliciter son réquisitoire définitif. En lieu et place, le maître des poursuites avait fait un supplétif pour demander la réactivation des commissions rogatoires envoyées dans plusieurs pays comme l’Angleterre, mais aussi exiger l’audition de Kéba Keinde qui n’a pas mis les pieds au Sénégal depuis l’éclatement de cette affaire.
Une demande à laquelle le magistrat instructeur a opposé un refus d’autant que, pour le juge, ces deux actes demandés par le parquet ne saurait justifier un supplétif qui rimait avec une prolongation de l’instruction.
C’est ainsi que le juge du premier cabinet, à l’époque Mahwa Sémou Diouf, a rendu une ordonnance de refus de communiquer avant que le parquet ne fasse appel.
En rendant son délibéré le 14 janvier prochain, la Chambre d’accusation se penchera aussi sur un autre dossier qui oppose le 1er cabinet au ministère public. Il s’agit cette fois-ci de l’affaire N'dèye Khady Guèye du nom de l’ancienne directrice générale de l’ex Fonds de promotion économique (Fpe). Le doyen des juges lui avait accordé un non-lieu partiel avant que le parquet ne fasse appel.
Mercredi 6 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :