Chambre criminelle : 10 ans de travaux forcés requis contre les présumés cambrioleurs de l'Enea


Chambre criminelle : 10 ans de travaux forcés requis contre les présumés cambrioleurs de l'Enea
La Chambre criminelle de Dakar s'est occupée ce mardi de l'affaire des présumés cambrioleurs de l'Enea,  poursuivis pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec effraction et usage de véhicules. Les accusés avaient emporté la somme de 7 millions de Fcfa destinée au paiement des bourses des étudiants de l'Enea. C'était à la suite d'un cambriolage du bureau de l'intendant de l'école de formation, en décembre 2012. Aussi, les accusés auraient, dans le passé, volé 1,2 million de Fcfa appartenant au Grand Serigne de Dakar.

Mamadou Dia et Niokhor Laye Mbengue ont comparu devant le juge, pour ce dossier qui leur a valu une longue détention préventive. Mamadou Dia a partiellement nié les faits, alors que le sieur Niokhor Mbengue a battu en brèche toutes les accusations du procureur. Les accusés retourneront en prison si le juge de la Chambre criminelle suit le réquisitoire du Procureur de la République. Le parquetier a, en effet, requis 10 ans de travaux forcés contre les présumés cambrioleurs de l'Enea. Leur avocats ont plaidé l'acquittement. Le procès se poursuit...
Mardi 21 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :