Ces anciens ministres du régime sortant qui gardent encore leurs privilèges.


Ces anciens ministres du régime sortant qui gardent encore leurs privilèges.
DAKARACTU.COM  Abdoulaye Baldé, Thierno Lô et Ousmane Ngom ont encore du mal à réaliser qu'ils ne sont plus les tenants du pouvoir. Et pour preuve, ces anciens ministre de la République ont encore à leur service les éléments de la Brigade d'intervention polyvalente (Bip). Or, comme le rappelle l'AS citant les textes, "la protection des hautes personnalités, sauf celle du président de la République, n'est plus assurée lorsque celles-ci quittent leurs fonctions".
Mercredi 16 Mai 2012




1.Posté par Baye Peul le 16/05/2012 12:24
A qui la faute ? Cette fois ci on s'en prend injustement à ces membres de la Camorra wadienne . ces gendarmes émargent au niveau de l'état non ? Ya qu'à leur donner un job sérieux au lieu de les laisser roder chez les vautours

2.Posté par NDIAYE le 16/05/2012 13:09
Sachez que pour des raisons de sécurité interieur tous les ministres de l'interieur et cela dans n'importe quel pays ont le droit de rester avec leur garde du corps et cela au frais de l'etat...
lol

3.Posté par MBAYE NNDIAYE MINT le 19/05/2012 11:35
desolé mr ndiaye ce pas vrai c clair !!!seul le presi sortan a droit a des gardes du corps de l etat!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016