Cérémonie officielle du Kazu Rajab- Cissé Lô : le présent le plus absent. Cheikh Bass désamorce la bombe


Cérémonie officielle du Kazu Rajab- Cissé Lô : le présent le plus absent. Cheikh Bass désamorce la bombe
DAKARACTU.COM Alors que tout le monde pensait qu’il n’aurait pas le courage de se présenter à la cérémonie officielle suite aux menaces de Serigne Abdou Fatah M'backé, Moustapha Cissé Lô a déjoué tous les pronostics en débarquant ( en provenance du Nigéria) sous la tente qui abritait ce matin la manifestation ( avec ses gardes du corps bien sûr). Seulement c’était sans compter avec la ferme volonté du M'backé-M'backé d’en découdre avec lui. 
Sentant l’imminence d’un clash qui aurait causé beaucoup de dégâts, Cheikh Bassirou Abdou Khadre M'backé s’est tout de suite évertué à jouer les bons offices, selon nos sources. C’est lui qui s’est approché de Serigne Abdou Fatah pour lui demander de calmer le jeu. Ce dernier acceptera non sans intimer à Abdoulaye M'baye Pékh l'ordre de ne point mentionner le nom de Moustapha Cissé Lô. Ce qui fut respecté à la lettre. Ni M'baye Pékh, qui faisait office de Mc, ni Serigne Bass qui a parlé au nom du Khalife, ni son ami personnel Abdou Lahd Kâ, pcr de Touba, ni le ministre Aly N'gouille N'diaye chef de la délégation gouvernementale, ni les autres ne feront mention de son nom. Pire, en prenant la parole, Serigne Abdou Fatah M'backé invitera le Président Macky Sall à faire plus attention dans le choix de son entourage. « Je n’a rien contre Macky Sall. D’ailleurs nous entretenons d’excellentes relations, mais il doit bien choisir ses hommes, parce qu’il y en a certains qui ne font que lui créer des embrouilles ». En fait, c’est tout ce qu’il dira dans son discours, avant de féliciter l’Etat qui a respecté « à 100% » ses engagements...
Mardi 27 Mai 2014
Dakaractu




1.Posté par barou le 28/05/2014 01:18
J'aime bien Cissé Lo

2.Posté par Momar KANDJI le 28/05/2014 10:14
Feu Serigne Fallou MBACKE, notre vénéré deuxième Khalife qui nous quitté en 1968 ( PARCE QUE NE DEVANT PAS ÊTRE TEMOIN DES ECHAFFOURES DE MAIS 68, notez bien que de 1945 à 1968, Sénégal amoul benn Yoon AY, Diam késsé ), qui savait ce que ALLAH le tout Puissant a dit dans la SOURATE " ABBASSA WATAWAALEH, n'aurait pas réagit de la sorte.

3.Posté par Atypico le 28/05/2014 12:01
Je njapprécie pas du tout ce monsieur Lo, et son arrogante stupidité coutumière, mais céder systématiquement aux chantages, aux menace de morts, au interdits de Kaillera de Touba et d'ailleurs déguisés en marabouts ne peut que fare reculer la république et encourager la morgue et les transgression des lois de la république, par ces parasites.

4.Posté par takhawe tem le 28/05/2014 23:12
Extraordinaire ! Chekhouna Mbacké, escroc connu des fichiers de police espagnols, qui a fui ce pays après avoir été pris dans du trafic. Son dossier était tellement sale que Wade avait fini par refuser de le nommer Consul, qui a fini représentant de Rewmi, s’érige maintenant en donneur de leçons. L’homme est parti sur la pointe des pieds après avoir escroqué le fisc espagnol et plusieurs associations, en faisant aussi du trafic de téléphone dans le télécentre qu’il tenait. Il avait ouvert deux comptes parallèles une à son nom une autre comme compte de Touba, dans lequel il faisait transiter l’argent laissé par Serigne Bara. C’est ce faux dévot, amateur de femmes, qui s’érige en donneur de leçons. Les Sénégalais doivent freiner cette dérive avant qu’il ne soit trop tard.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016