Cérémonie de réception des navires Aguène et Diambogne : allocution du président de la République Macky Sall


Cérémonie de réception des navires Aguène et Diambogne : allocution du président de la République Macky Sall
Ziguinchor, 19 février 2015
DI SAFOUL KATI CASAMANCE MBAL KONTONA CASAMANCE KO,
 
 
Mesdames, Messieurs les Ministres,
Monsieur le Gouverneur,
Monsieur le Maire, 
Excellence, Monsieur l’Ambassadeur de la République de Corée au Sénégal,M. Shin Chong Wong
Mesdames, Messieurs les autorités administratives, locales et coutumières,
Populations de Ziguinchor, Populations de la Casamance,
 
Avec la cérémonie que nous tenons aujourd’hui, nous faisons revivre un des mythes fondateurs de la Nation sénégalaise ; le mythe de la parenté Sérère et Diola, par leurs ancêtres AGUENE et DIAMBOGNE.
AGUENE et DIAMBOGNE étaient deux sœurs jumelles, séparées par la fracture de leur embarcation sur le fleuve Gambie. AGUENE, ancêtre des Diolas, restée sur une moitié de la pirogue, accosta sur la rive Sud, alors que DIAMBOGNE, ancêtre des Sérères, dériva sur la rive Nord, avec l'autre moitié.
Avec ces deux navires jumeaux, fruit de la coopération sénégalo coréenne, ce sont d’une certaine manière, les deux segments de cette pirogue que nous rassemblons aujourd’hui.
Désormais, AGUENE et DIAMBOGNE réunies arrivent à bon port !
D’une capacité de 200 passagers et 13 camions de 35 tonnes de charge chacun,  ces deux navires, qui s’ajoutent à Aline Sitoé Diatta, participent à nos efforts de désenclavement de la région naturelle de Casamance et offrent une desserte plus en profondeur des terroirs sud de notre pays.
Au total, ces investissements destinés à  l’amélioration des services de transport maritime ont été financés pour près de 48 millions de Dollars,  par le Fonds Coréen de Coopération pour le Développement Economique de la Korean-Eximbank.
Ce financement a permis, outre l’acquisition des deux navires :
  • la construction des infrastructures portuaires de Ndakhonga à Foundiougne, disposant d’une gare maritime moderne équipée, dont les travaux seront achevés, le 31 mars 2015 ;
  • et la réalisation à Ziguinchor d’un complexe frigorifique d’une capacité de 2.000 tonnes, pour le conditionnement et la conservation des fruits et des produits de la pêche.
D’autres investissements sont en vue notamment :
L’acquisition d’une drague, accompagnée de deux barges et deux remorqueurs, pour l’entretien et la sécurisation des voies navigables ;
et la construction, à Ndakhonga, d’un terminal d’hydrocarbures avec une zone de stockage de produits pétroliers, pour diversifier les sources d’approvisionnement.
C’est l’occasion pour moi de réitérer ma  grande satisfaction concernant la coopération sénégalo coréenne ; une coopération efficace, qui couvre bien d’autres domaines d’intérêt prioritaire pour notre pays.
Monsieur l’Ambassadeur, je vous prie de transmettre tous mes remerciements et l’expression de ma gratitude à Madame la Présidente Geun-Hye PARK et à son Gouvernement.
Je salue également les efforts considérables déployés par le Consortium coréen SAMSUNG-DONGIL SHIPYARD, pour la construction des deux navires, et le Bureau Korean Registry Engineering (KRE), qui en a assuré le contrôle et la conformité aux standards internationaux.
D’autres projets sont en cours pour la région naturelle de Casamance.
Ainsi, l’Etat du Sénégal a réalisé, sur fonds propres, un port d’escale à Carabane, dont les aménagements à terre seront réceptionnés en mars 2015.
Nous devons ces aménagements au concours financier de la coopération allemande.
Il en est de même du projet de développement du port de Ziguinchor, avec le dragage du fleuve Casamance, financé par le Programme Orio des Pays-Bas, pour un montant de 21 milliards de FCFA,  avec une contrepartie de l’Etat du Sénégal de 50%. La première phase du projet est terminée et le contrat pour la réalisation des travaux de dragage a été signé.
Je remercie l’Ambassadeur des Pays-Bas au Sénégal pour le soutien qu’il apporte à la réalisation de ce projet prioritaire. 
Avec plus de 700 km de côtes, le Sénégal doit résolument assumer sa vocation naturelle de hub maritime.
C’est le sens du projet d’extension  du port Dakar et de celui du port minéralier de  BARGNY, dont les études de faisabilité sont déjà achevées. 
Aussi, sur le volet ferroviaire, nous disposons à présent  de l’étude de faisabilité du projet  de chemin de fer Ziguinchor- Tambacounda-Dakar, estimé à 506 millions de dollars.
C’est un important projet qui permettra l’interconnexion des régions Sud, Est, Ouest et du Centre, en facilitant en même temps l’intégration avec les pays de la sous-région et l’exploitation de notre potentiel minier et agro pastoral.
Il me plait en cette circonstance de saluer la pose de la 1ere pierre du Pont Transgambienne de Farafegné prévue pour demain 20 février 2015.
J’adresse mes vives félicitations au  au Président Yaya DJAMMEH et mes remerciements à la Banque Africaine Développement.
Mesdames, Messieurs,
Chères populations de Ziguinchor et du Sénégal,
Avec Aguène, Diambogne et Aline Sitoé Diatta, l’axe Dakar Ziguinchor dispose maintenant de trois instruments modernes de transport maritime aux normes internationales.
Alors, à tous les niveaux, que chacun assume pleinement ses responsabilités dans l’exploitation de ces navires, en veillant rigoureusement au respect des normes régissant la capacité des navires, la sécurité et la sûreté à bord. 
Mesdames et Messieurs,
Ma vision du développement, c’est l’Émergence à moyen terme, mais aussi, dans un processus inclusif et durable.
C’est pourquoi dans tous les projets phares du Plan Sénégal Emergent, le PSE, je tiens particulièrement à faire partager le bénéfice par le plus grand nombre.
Telle est ma conception de l’inclusion sociale.
C’est dans cet esprit que j’ai décidé de subventionner le tarif prévu pour les rotations Aguène et Diambogne, tout comme pour le Aline sitoe, à hauteur de 50%, en ce qui concerne la classe économique.
Désormais avec 5.000 francs cfa,  au lieu de 10.000, vous pourrez quitter Ziguinchor pour Dakar et vice – versa, avec un niveau de confort et de sécurité optimal.
Mes chers compatriotes,
Souvenez – vous, le 23 mars 2014, ici même à Ziguinchor, je partageais avec vous l’idée d’une Casamance des possibles ; cette Casamance de tous les possibles.
Faire de la Casamance le pôle touristique de référence de notre pays est bien possible.
Et pour cela je proclame ici et maintenant, la Casamance « Zone Touristique Spéciale d’Intérêt National».
Dans les prochains jours, je vais faire voter une loi par laquelle, tout opérateur touristique qui s’installera dans cette belle région, sera exonéré de toutes charges fiscales et sociales pendant 10ans.
 
 
YOO, ANUMBARRA, ONE DIARAMA, DIOKONDIAL,
 
Je vous remercie de votre aimable attention.
 
 
 
Jeudi 19 Février 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :