Célébration de la TABASKI à Touba le mercredi 16 octobre sous la Direction du Khalife Général des Mourides Serigne Sidy Mokhtar MBACKE : Lire les vidéos...

C’est vers les environs de 9h heures que le cortège du Khalife Général des Mourides est arrivée au lieu de prières des deux rakkas sur l’esplanade de la Grandes Mosquée de Touba.

Après, l’imam Serigne Fallou Mbacké ibn Serigne Abdou Khadre a procédé à la prière des deux rakkas et a prononcé le sermon traditionnel en arabe avant de délivré le message du khalife Général des Mourides Serigne Sidy Mokhtar Mbacké axé sur trois centres d’intérêt.lire la suite...lire les vidéos ...






C’est vers les environs de 9h heures que le cortège du Khalife Général des Mourides est arrivée au lieu de prières des deux rakkas sur l’esplanade de la Grandes Mosquée de Touba.

Après, l’iamam Serigne Fallou Mbacké ibn Serigne Abdou Khadre a procédé à la prière des deux rakkas et a prononcé le sermon traditionnel en arabe avant de délivré le message du khalife Général des Mourides Serigne Sidy Mokhtar Mbacké axé sur trois centres d’intérêt.

Dans un premier temps, il a évoqué un phénomène qu’il dit récurrent ces derniers moments : il s’agit des complaintes portant sur la conjoncture difficile. Partout on note des plaintes. Le Khalife invite les disciples à rendre grâce à DIEU et à Lui adresser leurs prières pour rendre la situation meilleure. Il demande également à ceux qui détiennent le pouvoir d’accorder plus d’assistance aux administrés.

Le second centre d’intérêt est en rapport avec les manifestations et déclarations qui sont légion et qui semblent engager Serigne Touba. Le Khalife a rappelé que quant à Serigne Touba, tout ce qui se rapporte à lui est limpide et ne souffre d’aucun manque. Ses paroles et comportements sont connus de tous. Chacun doit donc pouvoir discerner ce qui relève de lui et ce qui n’engage que les auteurs des déclarations. Le Khalife appelle donc les disciples à refuser d’être leurrés.

Le troisième et dernier centre d’intérêt est relatif aux comportements et attitudes reprouvés dans la cité bénite de Touba. Il rappelle aux habitants de Touba que seules l’adoration de DIEU et l’application des recommandations de Serigne Touba doivent être acceptées dans la ville. Il a demandé à chacun d’être un gardien vigilant qui donne des conseils aux auteurs d’actes prohibés pour les ramener à la raison. Il n’exclut pas qu’on les dénonce au besoin.

Enfin pour conclure, il a rappelé le prélèvement de la Zakat sur tout ce qui est imposable selon la législation.
Jeudi 17 Octobre 2013
HTCOM.SN ET istikhama.org




Dans la même rubrique :