Casamance: l’armée perd une dizaine de soldats, SOS Casamance menace de porter plainte contre Wade


Casamance: l’armée perd une dizaine de soldats, SOS Casamance menace de porter plainte contre Wade
Depuis l’avènement du Président WADE à la Magistrature Suprême, les casamançais attendent toujours la réalisation de cette promesse qui devrait voir le conflit résolu en 100 jours. A la date d’aujourd’hui, il s’est passé près de 4300 jours sans aucun espoir de paix dans notre région sud.

Pire, le Président WADE s’est illustré dans le pourrissement du conflit avec à la clé, la mise en place d’un système de division par la corruption, de l’aile combattante et politique du MFDC, pratique dénoncée depuis lors par toutes les composantes de la société civile, au rang desquelles SOS CASAMANCE.

Les conséquences désastreuses de cette attitude du Président WADE ne se sont pas fait attendre, nous assistons aujourd’hui à une recrudescence des combats d’une violence rarement égalée dans la région avec son corolaire de massacre de populations civiles et de lourdes pertes en vies humaines au sein du MFDC comme dans l’Armée sénégalaise.

Nous disposons à l’heure actuelle, d’éléments et d’indications irréfutables, prouvant que l’Administration WADE, dans le cadre du système de corruption dont elle s’est rendue coupable ces dernières années en direction de ce conflit, est en fait une source importante de financement en armes du MFDC.
L’argent mis à la disposition des indépendantistes pour acheter leur reddition ou les diviser, n’a servi en définitive qu’à les réarmer.


Par conséquent, nous rendons le Président WADE et son Administration, premiers responsables des exactions et massacres sur les populations civiles casamançaises de même que les pertes en vies humaines de nos valeureux soldats.
L’association SOS CASAMANCE s’incline pieusement devant la mémoire de nos vaillants soldats tombés sur le champ de l’honneur, et de celle des populations civiles lâchement assassinées par les bandes armées.

C’est pourquoi SOS CASAMANCE s’érige Partie Civile dans cette affaire et envisage de porter plainte contre le président WADE et son Administration pour haute trahison, abus de confiance, et atteintes aux intérêts supérieurs de la Nation.

Fait à PARIS le 06 Janvier 2012
Vendredi 6 Janvier 2012




1.Posté par ANTOINE DIOUF le 07/01/2012 03:39
AMADOU SYLLA SOS CASAMANCE PLUS TRIANT QUE TOI IL MEURT NOUUBLIE PAS QUE TU AS FAIS DE FAUX VISA A DES GENS A DAKAR TU AS EMPOCHER PLUS DE 5 000 000F ET TU AS FUIT LES PLAINTES T'ATTEND ICI TOT OU TARD TU VIENDRAS

2.Posté par cheikh diop le 07/01/2012 04:08
bayilen sokhor antoine tu ma doul rek bagoulen ken wakh si casamance amadou tout le monde c son comba ver la casamance si les plaintes l attend pour kw kon balegui diapoko amadou chaque annee mo ñiaw senegal fen rek sa kanam amadou ñi gui sa guinaw boulen falle fen rek lan man merci

3.Posté par diaw le 07/01/2012 08:55
wawGor SOS CASAMANCE, démme bé diékkhh: Kouyye déh ci kharé na la gaidé rey
lol bakhna ci wade, bala moy wakh ci bagbabo na wakh ci mome li mou diokh rebel yi



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016