Casamance : 40 familles démunies bénéficient d’une électrification gratuite de 12 mois (DG SENELEC)


Le directeur général de la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC), Mouhamadou Moukhtar Cissé a procédé jeudi à la remise de 40 compteurs gratuits à des familles démunies de la Casamance, a constaté l’APS.
 
"Ils sont au nombre de 40 compteurs gratuits, accompagné de 12 mois d’électrification gratuite qui ont été donnés à des familles démunies de la Casamance naturelle, à savoir Ziguinchor, Kolda et Sédhiou", a expliqué M. Cissé.
 
Le directeur général de la SENELEC a présidé le même jour une cérémonie officielle de remise de ces compteurs dans le cadre de la responsabilité d’entreprise (RSE). Des autorités administratives, des élus locaux, des notabilités publiques et religieuses entre autres, ont pris part à cette rencontre.
 
"Cette cérémonie à un caractère proprement social vu qu’il est venu pour épauler les populations qui sont au bas de l’échelle. Il concerne pour l’instant 4 régions au Sénégal qui sont la région de Dakar, Kaolack, le nord et la région naturelle de la Casamance", a poursuivi Mouhamadou Moukhtar Cissé.
 
Voulant inscrire ce programme dans le sillage des politiques sociales mises en œuvre par l’Etat, le directeur de la SENELEC a estimé que cette action "a une vocation de soutenir les populations démunies en réglant le souci d’une bonne partie des Sénégalais comme dans le cadre de la bourse familiale, la couverture maladie universelle entre autres".
 
L’adjoint au gouverneur, Moussa Diagne s’est félicité du geste de la société d’électricité qui selon lui, change les rapports entre la SENELEC et ses abonnés.
 
"Jadis, la SENELEC et les populations avaient des +rapports heurtés et conflictuels+ (…) mais maintenant la SENELEC a un visage humain qui sourit et qui donne du sourire", a-t-il dit.
 
Au cours d’une visite de la délégation de M. Cissé dans le domicile de quelques bénéficiaires, le geste de la SENELEC a été apprécié par les populations des quartiers démunis. 
 
C’est le cas de Jacqueline Boissy, une mère de famille de 53 ans qui confie que "c’est pour la première fois que sa maison est éclairée depuis sa naissance".
Vendredi 30 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :