Carla-Bruni Sarkozy : Le vol de la discorde


Carla-Bruni Sarkozy : Le vol de la discorde
C’est un aller-retour qui fait parler. Carla Bruni a voyagé fin juin sur un vol Air France sans débourser un centime. Un privilège qui a fait grincer des dents plusieurs salariés de la compagnie aérienne. 
Cinq cent euros en moins, c’est toujours ça de gagné ! Carla Bruni s’est envolée pour New York le 23 juin dernier avant de revenir à Paris. Un aller-retour qui ne lui a pas coûté le moindre centime puisque c’est la compagnie Air France qui lui a offert les 500 euros du trajet, soit l’équivalent des taxes d’aéroport.
Une loi voté le 3 avril 1955 prévoit en effet que les Présidents de la République et leur famille bénéficient après leur départ de l’Elysée d’avantages matériels et humains à vie pris en charge par l’Etat, dont des voyages gratuits sans limitation sur le réseau SNCF et Air France, comme le rappelle le Figaro.
Seulement dans ce cas précis, c’est la compagnie aérienne elle-même qui s’est chargée de régler la note, une initiative du PDG qui a fortement déplu au syndicat Sud aérien.
 « Ce n'est pas la question individuelle de Carla Sarkozy, c'est juste que s'il y a des règles, il faudrait qu'elles soient communes, et le fait d'utiliser la compagnie pour ses amis ou les amis de ses amis, c'est crapuleux, s’est indigné Léon Crémieux, un représentant syndical dans un communiqué. Surtout au moment (...) où on demande aux salariés de subir des reculs sociaux (blocage des salaires et des avancements, suppressions de postes) et où on nous fait croire que la situation est catastrophique. Des hauts dirigeants d'Air France et des amis de ceux-ci continuent à considérer que la compagnie est un peu leur chose privée. Le problème, c'est qu'on n'est plus sous la monarchie. »
Il faut dire que les salariés de la compagnie Air France sont actuellement soumis à un plan d’économie drastique baptisé Transform 2015 dont la finalité est d’arriver à faire économiser deux milliards d’euros sur trois ans.
On se permet du coup de conseiller à Carla Bruni le covoiturage, c’est écolo, un (...)

Voici.fr




Jeudi 4 Juillet 2013
Notez


1.Posté par PEUF THIOF le 04/07/2013 14:47
Avec sa gueule frippée, on dirait ZIRA, de la planète des singes.



Dans la même rubrique :
La danse  de Drogba

La danse de Drogba - 21/11/2014