Caricature de Jeune Afrique : Le PS se mêle au concert de désapprobation


Suite à la caricature faite par l’organe de presse Jeune Afrique à l’égard de notre vénéré Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du Mouridisme, le Parti Socialiste dans une note qui nous est parvenue, tient à préciser que le Sénégal est un pays où le pouvoir temporel côtoie dans la paix et la cohésion le pouvoir spirituel. « Les institutions religieuses sont vouées à un très fort respect par tout le peuple sénégalais et les figures emblématiques, qui représentent notre héritage historique, constituent les piliers fondamentaux qui ont forgé la Nation Sénégalaise » lit-on sur la note. Qui  ajoute que  fort de ce constat, le Parti Socialiste condamne cette fâcheuse caricature qui a fini de bafouer les croyances de la population Sénégalaise. Le Parti socialiste affirme qu’il ne peut être porté atteinte à la Foi d’autrui au nom de la liberté de presse. « Nous dénonçons avec la plus grande fermeté ces pratiques peu respectueuses des croyances et des valeurs humaines et religieuses. »
Le magazine Jeune Afrique étant un organe qui officie en Afrique devait, selon la note, être plus à même de comprendre les dogmes, us et coutumes qui caractérisent notre continent. « Et cette monumentale erreur de leur part devrait être rectifiée dans les plus brefs délais d’autant plus que Cheikh Ahmadou Bamba MBACKE est un patrimoine culturel africain et une référence internationale de par sa culture, sa foi et ses enseignements ».
Le Parti Socialiste réaffirme pour finir, tout son soutien au Khalife Général Cheikh Sidy Mokhtar MBACKE et à l’ensemble de la communauté musulmane et condamne tout acte tendant à troubler la quiétude de la Nation Sénégalaise afin qu’aucune atteinte ne puisse plus porter sur nos références, notre foi, et nos Hommes religieux. 
 
Dimanche 31 Janvier 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :