Caravane du Premier ministre à Joal et Fimela : La Petite Côte ancrée dans Bby


«Mbind Diogoye» (le domicile de Diogoye) pour ne pas dire Joal, terre natale de Léopold Sédar Senghor, Père de la Nation, et Fimela ont vu défiler la caravane de Benno Bokk Yakaar, ce lundi 24 juillet 2017.
Les populations de la Petite Côte, de façon plus élargie, ont écouté et entendu le Premier ministre, par ailleurs, porte étendard de Bby pour les législatives du 30 juillet prochain.
Le chef du gouvernement du Sénégal, Mahammed Boun Abdallah Dionne, un homme d’une urbanité exquise, avec de l’autorité sans être cassant, fidèle et plein de vertus, est parti à la pêche aux voix pour une majorité qualifiée, gage d’une équité sociale et territoriale, d’une santé pour tous et d’un développement économique harmonieux. C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons que Bby a maintenu le cap de l’unité afin de faire face à 46 autres listes  qui manifestement n’ont aucun intérêt à ce que la compétition électorale ait lieu. C’est peine perdue, si l’on en croit la coalition présidentielle qui rassure que le «scrutin se passera dans le calme, la sérénité  et la transparence. Car Bby, c’est le peuple».
A Fimela, royaume du Cardinal Théodore Adrien Sarr, ayant basculé sous les couleurs beige et marron de l’Alliance pour la République (APR) depuis 2009, la tête de file de Benno, Boun Abdallah Dionne a rappelé les subventions accordées aux pêcheurs pour l’achat de moteurs hors bord, aux paysans pour les semences, les intrants et le matériel agricole tous subventionnés.  
Auparavant, un vibrant hommage a été rendu au Président poète, Léopold Sédar Senghor par le Premier ministre, Mahammed Dionne. Il révèle que le chef de l’Etat, Macky Sall tient du Chantre de la Négritude, «son sens élevé de l’Etat». Réunis devant «Mbind Diogoye», les notables du village, au milieu de jeunes, femmes et adultes, militants et sympathisants de Bby ont réservé un accueil chaleureux et populaire à Mahammed Boun Abdallah Dionne.
Joal est nichée en pays sérère où les activités prédominantes restent la pêche, l’agriculture et le tourisme. Le secteur touristique, pour ne considérer que celui-ci, a, d’après le PM, obtenu de l’Etat central une enveloppe de «5 milliards FCFA pour l’aménagement d’une zone touristique à Mbodiène et Pointe Sarène». Un financement d’autant plus important et pertinent que cette partie du pays demeure le troisième pôle touristique du Sénégal.
Lundi 24 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :