Candidature unique : l’AFP nie être à l’origine du blocage à "Bennoo"


Candidature unique : l’AFP nie être à l’origine du blocage à "Bennoo"
L’Alliance des forces de progrès (AFP) nie avoir été à l’origine du "blocage" survenu dans le processus de désignation du "candidat de l’unité" de la coalition Bennoo Siggil Senegaal (BSS, opposition) pour l’élection présidentielle du 26 février 2012.

‘’L’Alliance des forces de progrès […] ne saurait accepter que l’on tente d’engager sa responsabilité dans les causes du blocage du processus géré à ce stade par Bennoo Siggil Senegaal, blocage entretenu par un discours incongru et solitaire, où l’amalgame et la confusion tentent de prospérer’’, déclarent les progressistes dans un communiqué.

La coalition BSS s’est accordée, lundi, sur de nouveaux délais, "les meilleurs", pour désigner Moustapha Niasse de l’AFP ou Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste (PS) comme son "candidat de l’unité" à l’élection présidentielle du 26 février 2012.

‘’Depuis quelques jours, les Sénégalais suivent attentivement l’évolution du dossier de la candidature de l’unité. […] A cet égard, des prises de position et déclarations se succèdent, tendant à laisser croire que deux protagonistes bloquent, ensemble, la situation. Ce n’est nullement le cas’’, explique l’AFP.

Le parti de l’ancien Premier ministre Moustapha Niasse rappelle qu’il ‘’a toujours considéré que la victoire des forces patriotiques, toutes tendances confondues, découlerait naturellement de leur unité et de leur engagement’’.

‘’Cet engagement, souligne l’AFP, n’a de sens que s’il obéit au strict respect des principes, de l’éthique et de la morale qui constituent le ferment des groupements humains.’’

L’AFP rappelle encore avoir ‘’sans réserve, adhéré aux dix critères de sélection adoptés par le séminaire de Benno du 17 septembre 2011’’ et s’être ‘’associée à l’ensemble des conclusions et recommandations contenues dans la Déclaration du 28 mai 2011 […]’’.

‘’Dans la même logique, si les résultats auxquels elles (les consultations en cours pour la désignation du candidat) parviendront sont rendus publics, l’AFP y souscrira et ne les contestera nullement’’, lit-on dans le communiqué.

‘’Il est juste d’en appeler aux sens des responsabilités de toutes les composantes de Benno Siggil Senegaal, sans aucune exception, pour en faire de même, au nom des intérêts supérieurs du Sénégal’’, souligne l’AFP.

( APS )
Jeudi 3 Novembre 2011




1.Posté par prophetesse le 04/11/2011 01:15
assurement niasse seul remplit ces dix criteres, contrairement à tanor qui aveuglement croit qu'en faisant du forcing peut etre president. ce qu'il ne sait pas c'est que meme si on avalisait sa candidature il n'ira nulle part, car il n'est pas aimé des senegalais qui intuitivement savent que c'est un homme de pouvoir, qui adore le pouvoir plus abdoulaye wade

2.Posté par etudiant le 05/11/2011 13:27
meme si niasse remplit les dix criteres n'oublie pas qu'il avait dit aux senegalais que 2007 etait sa derniere candidature a une election presidentielle. nous ne sommes pas amnesiques et ses propos de niasse sont toujours en memoire. donc mon gars un homme de pouvoir c'est celui qui fait du " wax waxet"(une chose et son contraire) comme abdoulaye wade



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016