Candidature unique de Bennoo Siggil Senegaal : «C’est une question difficile», reconnaît Ousmane Tanor Dieng


Candidature unique de Bennoo Siggil Senegaal : «C’est une question difficile», reconnaît Ousmane Tanor Dieng
Les difficultés à trouver un candidat unique au sein de Bennoo Siggil Senegaal, selon Ousmane Tanor Dieng, Premier secrétaire du Parti socialiste (Ps), s’expliquent par le fait qu’une telle question n’est pas une mince affaire. «Nous sommes en train de discuter au sein de Bennoo Siggil Senegaal. C’est une question difficile. Des questions difficiles, on ne peut leur trouver une solution en un tour de main. Ce n’est pas possible. Il faut avoir la patience et écouter», a déclaré dimanche dernier, le Premier secrétaire du Ps, après la vi­si­te rendue à la 17e coordination dont le patron est Alioune Faye, maire de Wakhinane Nimzatt. Ousmane Ta­nor Dieng effectuait une tournée dans la banlieue de Guédiawaye. Il a fait un tour au foyer Hamo 4, à Nimzatt, Kabane, Wakhinane et au fo­yer Baye Laye, avec les responsables de la 17e coordination du Ps. Mê­me s’il y a des difficultés, M. Dieng dit néanmoins qu’il garde espoir de voir Amadou Mactar Mbow, président des Assises nationales, faire mieux que la Commission de facilitation en trouvant, à une date de son choix, une candidature du consensus. «Je suis persuadé que si nous sommes tous animés d’une volonté ferme, si on mesure la charge et le poids que les Sénégalais font peser sur nous, on arrivera à trouver une solution, nous trouverons une solution mutuellement acceptée par tous. Celui qui sera devant ne sera pas le candidat du Ps ou de l’Afp, il sera celui de la coalition. Lorsqu’on a discuté et accepté que celui-là est devant, on aura réglé le problème. Nous continuons à souhaiter que ce candidat soit nous. Chacun qui crée un parti a des ambitions de cette nature. Nous encourageons Amadou Mactar Mbow», a soutenu le So­cialiste qui souligne avoir eu une discussion, dimanche de 11 heures à 16 heures avec Amadou Moctar Mbow et Moustapha Niasse, patron de l’Afp.

Interpellé sur cette tournée politique à travers laquelle certains voient sa volonté de se présenter à la Présidentielle si le consensus ne serait pas trouvé au sein de Bennoo, Ousmane Tanor Dieng précise qu’une telle démarche politique s’inscrit dans le cadre des Assises nationales. «Ce sont les conclusions des Assises ; nous sommes engagés à les mettre en œuvre. De ce point de vue, nous n’avons pas de problème. On va décliner notre projet en propositions et en mesures. Evidemment, chacun y ajoutera sa dose personnelle. Il faut que l’on vienne rencontrer les populations», a-t-il expliqué. Avant de souligner que l’autre raison est de ne pas laisser le terrain libre aux autres adversaires politiques.

( LE QUOTIDIEN )
Mardi 29 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016