Candidature unique de Bennoo : Mbow brouille les cartes


Candidature unique de Bennoo : Mbow brouille les cartes
La démarche d’Amadou Mactar Mbow qui consiste à s’ouvrir à toutes les parties prenantes des Assises nationales pour trouver un candidat consensuel ne rassure pas les politiques.Ces derniers ont la trouille de voir leurs leaders Niasse et Tanor écartés au profit d’un candidat non issu de Bennoo.

Que cherche donc Amadou Mactar Mbow ? Cette interrogation qui revient assez souvent, crée la panique au niveau des états-majors de l’Afp et du Ps. ‘Nous ne comprenons pas la démarche de Mbow qui convoque les partenaires des Assises nationales qui ne sont pas de notre coalition (Bennoo Siggil Senegaal). Le problème pour nous c’est entre Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng. Le candidat de Bennoo doit être un de ces deux’, explique un responsable de l’Afp.
Au Parti socialiste, on semble décrypter le plan du président des Assises nationales. ‘Apparemment, le président Amadou Mactar Mbow veut une candidature issue des Assises nationales. C’est-à-dire essayer de trouver un seul candidat parmi tous les candidats signataires des Assises nationales. Le problème sera donc plus compliqué et ne se limitera plus à Niasse et Tanor seulement. Mais le Ps ne se laissera pas faire’, confie un membre du Bureau politique du Ps.

En attendant, Amadou Mactar Mbow continue sa démarche. Il prévoit, dans son planning, de poursuivre les échanges avec les parties prenantes des Assises nationales, notamment les candidats déclarés signataires de la Charte de bonne gouvernance. Et convoque le comité national de pilotage des Assises nationales samedi prochain. Une rencontre qui sera élargie aux comités départementaux des Assises nationales. Selon nos informations, Mbow cherche à ‘discuter de la possibilité d’une candidature consensuelle entre tous les candidats qui se réclament des Assises. Cela, pour créer les conditions de l’application des conclusions des Assises nationales’.

Sollicité par le comité de facilitation pour aider à trouver une solution dans le bras de fer qui oppose Niasse à Tanor au sommet de Bennoo, Amadou Mactar Mbow emprunte une voie qui effraie les états-majors de l’Alliance des forces de progrès (Afp) et du Parti socialiste (Ps). L’on croyait, qu’à l’instar du comité de facilitation, le président des Assises nationales allait circonscrire les négociations entre Niasse et Dieng. Il n’en est rien. L’ancien directeur général de l’Unesco semble plutôt opter pour une méthode participative. Après avoir reçu le jeudi 17 novembre, à son domicile, Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse, Amadou Mactar Mbow a convoqué, samedi dernier, les parties prenantes des Assises nationales pour discuter de la question de la candidature à l’élection présidentielle prévue le 26 février prochain.

Une rencontre qui a ainsi enregistré la présence des candidats déclarés signataires de la charte de gouvernance démocratique des Assises nationales : Ibrahima Fall, Amsatou Sow Sidibé, Moussa Touré, Talla Sylla ainsi que Dieng et Niasse. Même Macky Sall y a pris part.

Yakhya MASSALY

( WALF )
Mercredi 23 Novembre 2011




1.Posté par Ligueye le 23/11/2011 11:17
Cette démarche du Pr Mbow est hautement républicaine.

Ni Niasse, ni Tanor n'incarnent le changement désiré par les électeurs de Benno.

Si nous voulons nous debarasser des caimants politiques et être au 2nd tour, il faut un vrai candidat d'union.

Par leur égoïsme et leur ego, Niasse et Tanor incarnent aujourd'hui la division et l'incapacité a prendre de la hauteur.

Je rêve d'un Benno avec un candidat de qualité comme Ibrahima Fall ou Mamadou Lamine Loum.

Si Benno persiste dans ses divisions, le second tour sera un arbitrage entre libéraux: Wade (s'il est candidat), Macky ou Idy.

Merci Pr Mbow de ratisser large et de nous présenter un candidat fiable et honnête.

Wassalam

2.Posté par PAPA CEDRIC NDIAYE le 23/11/2011 12:20
POURQUOI AJOUTER "MEME MACKY SALL A PRIS PART A LA REnCONTRE"?comme tous les leaders de l opposition sauf idrissa seck, macky sall est membre des Assises nationales et a signe la charte de bonne gouvernance avec deux reserves: non a la transition de trois ans avec un president elu pour cette duree a cause des couts de l election presidentielle et d ela diversion des activites economiques puisque tout le pays est en campagne incessante et non au regime parlemantaire synonyme d instabilité gouvernementale et politique comme en italie israel

3.Posté par Jean Luc CORREA le 23/11/2011 13:09
M. Mbow a toujours été un exemple pour le Sénégal moi j'invite tous politiques à s'unir mais surtout l'opposition à faire preuve de modestie. Bon vent M. Mbow que Dieu vous garde encore le + longtemps possible devant les sénégalais au service de notre très cher Pays de la Teranga



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016