Candidature unique de Bennoo : Le torchon brûle entre Niasse et Tanor


Candidature unique de Bennoo : Le torchon brûle entre Niasse et Tanor
C’est l’escalade verbale entre le Ps et l’Afp, les deux partis politiques qui ont présenté des candidats à la candidature de l’unité et du rassemblement de Bennoo.Dans une déclaration rendue publique hier, les ‘Progressistes’ contre-attaquent, en demandant aux socialistes ‘d’arrêter de s’autoproclamer incontournable et de respecter leurs engagements’.

L’Afp passe à l’offensive. Après les multiples sorties médiatiques des socialistes, dont Aissata Tall Sall, le porte-parole du Ps, affirmant que Ousmane Tanor Dieng, leur candidat, est meilleur que son rival Moustapha Niasse et qu’il ne se désistera pas au profit de ce dernier, les Progressistes les invitent à honorer ‘leurs engagements’, en acceptant le verdict du groupe de facilitation chargé de choisir le ‘candidat de l’unité et du rassemblement’. ‘L’Afp tient à garder la sérénité sur le processus en cours, sérénité qu’elle a annoncée depuis la déclaration de son secrétaire général, Moustapha Niasse, qui avait alors clairement déclaré qu’il se rangerait derrière le candidat que la coalition Bennoo Siggil Senegaal désignerait démocratiquement, le moment venu, si ce n’était pas lui. Cet engagement, pris par d’autres, doit être respecté par tous’, peut-on lire dans la déclaration de l’Afp. Les partisans de Moustapha Niasse, qui indiquent que les consultations en cours se poursuivent, assurent qu’ils y souscriront et ne contesteront nullement les résultats du groupe de facilitation s’ils sont rendus publics et demandent à leurs rivaux de faire la même chose.
Ainsi, malgré les prises de positions et déclarations qui se succèdent, ils soutiennent qu’il n’y a pas de blocage. Ou du moins, ils n’en sont pas responsables. ‘L’Afp ne saurait accepter que l’on tente d’engager sa responsabilité dans les causes du blocage du processus géré à ce stade par Bennoo Siggil Senegaal. Blocage entretenu par un discours incongru et solitaire, où l’amalgame et la confusion tentent de prospérer’, fulminent-ils. ‘L’Afp a toujours considéré que la victoire des forces patriotiques, toutes tendances confondues, découlerait naturellement de leur unité et de leur engagement. Cet engagement n’a de sens que s’il obéit au strict respect des principes, de l’éthique et de la morale qui constituent le ferment des groupements humains’, martèlent-ils, expliquant que c’est la raison pour laquelle leur parti, sans réserve, a adhéré aux dix critères de sélection adoptés par le séminaire de Bennoo du 17 septembre 2011.

Aussi, les Progressistes déclarent que leur formation politique se garde bien, après avoir présenté un candidat à la candidature de Bss, de s’autoproclamer incontournable. D’après eux, en proposant à Bennoo Siggil Senegaal un candidat à la candidature en la personne de leur secrétaire général, ils ont tout simplement répondu à un appel de la coalition. ‘Dès lors, la question de la candidature de Bennoo Siggil Senegaal doit être comprise dans ses limites objectives, comme mode et moyen de contribuer à ce changement. Ni des plans de carrière, ni des intérêts liés à des ambitions personnelles n’inspirent le candidat à la candidature, Moustapha Niasse, dans son engagement au sein de Bennoo et au service du peuple sénégalais’, poursuivent les Progressistes qui restent dans la logique du processus engagé par Bennoo et dans la poursuite de la mission confiée au groupe de facilitation. Toutefois, les partisans de Moustapha Niasse considèrent que la solution à ce problème se situe dans le cadre de la coalition Bennoo. Ils veulent qu’il soit réglé de manière ‘démocratique et transparente’, entre tous les membres de la coalition, dans le respect des uns et des autres et en relation directe avec les Assises nationales et avec les forces vives de la nation.

Charles Gaïky DIENE


( Walf )
Vendredi 4 Novembre 2011




1.Posté par Mbagnick le 04/11/2011 13:11
C'est clair: Macky Sall a eu raison dans Bennoo.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016